Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Education/Citoyenneté

Pour aider les plus âgés, Edouard Philippe plaide pour une "réserve civique"

©LUDOVIC MARIN / AFP

Edouard Philippe a appelé lundi à "un effort de solidarité nationale" envers les plus âgés pour qui "nous avons besoin d'un réserve civique" face à la crise liée au coronavirus.

"Nous avons besoin d'une réserve civique pour accompagner les personnes âgées, en veillant à respecter les consignes de sécurité que nous imposons et notamment le confinement", et "veiller à ce que ceux qui sont dans des structures collectives puissent continuer à bénéficier de contacts", a affirmé le Premier ministre sur TF1.

"On peut évidemment demander beaucoup de choses à l'Etat" mais "il faut aussi que chacun d'entre nous soit capable de participer à cet effort de solidarité nationale pour aider les plus âgés, donc les plus fragiles, à passer cette étape", a-t-il ajouté. Disant "chapeau" aux personnels soignants, il s'est dit "impressionné par la capacité qu'ils démontrent quotidiennement à lutter".

"Nous leur devons à la fois de la reconnaissance et nous leur devons aussi les armes pour se battre", a-t-il ajouté. C'est pourquoi "nous nous organisons pour monter en puissance et pour être capables de faire face à cette vague" notamment "en multipliant le nombre de lits susceptibles de pouvoir accueillir des personnes en réanimation ou en soins intensifs", a-t-il affirmé.

"Nous voulons continuer à garantir" à tous les soignants "qu'ils pourront disposer du matériel indispensable", masques mais aussi blouses, surblouses, lunettes, charlottes ou respirateurs, a-t-il énuméré. En ce qui concerne les masques "un effort de mobilisation considérable a été engagé" depuis plusieurs semaines "pour que la production nationale monte en puissance" mais aussi pour "importer des masques, ce qui a été difficile au début de la crise, puisque l'essentiel des masques sont produits en Chine, et donc l'accès à la ressource a été difficile".

De plus la consommation de masques est "supérieure à ce que nous pensions avant le début de la crise", a-t-il ajouté avertissant: "nous devons veiller à ce que le stock de masques constitué puisse nous permettre de tenir dans la durée".

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.