Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Education/Citoyenneté

La Bascule : découvrez ce lobbying citoyen, social et écologique !

Écologie, solidarité et gouvernance partagée, telles sont les valeurs que souhaite véhiculer La Bascule.
©Vincent Del Valle

Écologie, solidarité et gouvernance partagée, telles sont les valeurs que souhaite véhiculer La Bascule. Créé il y a plus d’un an, ce lobby citoyen propose un système alternatif afin d’enclencher une véritable transition verte et sociale.

Présent sur les quatre coins du territoire, l’association La Bascule se divise en plusieurs collectifs dispatchés dans quatre villes de France : Rennes, Paris, Bordeaux et Plouray. Fondé par l’entrepreneur écologiste et lobbyiste Maxime de Rostolan en février 2019, ce mouvement citoyen a rapidement trouvé écho auprès d’un grand nombre de personnes désireuses de chercher des alternatives au système mis en place. L’objectif : permettre aux bénévoles engagés dans chacun de ses collectifs d’accompagner et de soutenir des projets de transition sur leur territoire. 

La Bascule met en place différents programmes d’actions visant notamment à encourager le lobbying citoyen, en proposant des formations au local ou encore des assemblées citoyennes, entre autres. En août dernier, l’association a également organisé un événement majeur, L’an OFF, à Pontivy, en Bretagne. Planifié sur trois jours, ce dernier a pu accueillir 24 ateliers autour du thème de la transition notamment, mais aussi des tables rondes, et trois concerts pour les 250 personnes présentes. 

Une antenne bretonne

Aurélien Vernet, 34 ans, est bénévole à La Bascule "Argoat", à Plouray, en Centre Bretagne. Cette antenne tend à accompagner et à soutenir les projets de transitions au niveau local. "L’objectif est d’aider tout ce secteur, sur le pays Centre Ouest Bretagne qui regroupe une vingtaine de communes autour de chez nous et qui est un lieu très rural, mais porteur de plein de choses en termes de transition puisqu’il y a des maraîchages bio, des petits collectifs et de l’entraide locale qui se forme, etc.", explique Aurélien Vernet. Installés depuis le mois de décembre 2019 dans un bâtiment prêté par une congrégation de sœurs à Plouray, les bénévoles de La Bascule Argouat ont pour le moment passé la majeure partie de leur temps à assainir le lieu et participé activement à la remise en l’état de celui-ci. Ces derniers travaillent aussi à la mise en culture du jardin afin d’être les plus autosuffisants possible. Si la mise en place d’actions locales est l’une des missions centrales du collectif, ces dernières devraient voir le jour cet été, à travers des événements festifs et des formations notamment.

Bénévole travaillant au sein du site de La Bascule Argouat, à Plouray.
©Vincent Del Valle

Aurélien Vernet dit retrouver dans cette organisation des valeurs inhérentes à ses propres convictions. À l’instar de quinze autres de ses camarades à Plouray, il y travaille aujourd’hui bénévolement à plein temps. "Nous sommes nourris, logés et en échange, nous travaillons pour les projets de La Bascule. Nous fonctionnons en gouvernance partagée donc il n’y a pas de direction centrale, c’est une gouvernance horizontale ou tous les membres bénévoles peuvent prendre des rôles et des responsabilités dans les décisions du mouvement", explique-t-il à ID.

Pour prendre part activement à La Bascule, il vous suffit de remplir ce formulaire d’inscription.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.