Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Culture

"L'été des bouquins solidaires" souffle ses 17 bougies

Pour la 17e année, l'éditeur pour la jeunesse Rue du Monde organise une nouvelle édition de "l'été des bouquins solidaires"
©Photo12 / Gilles Targat / AFP

Pour la 17e année, l'éditeur pour la jeunesse Rue du Monde organise une nouvelle édition de "l'été des bouquins solidaires", une opération qui doit permettre d'offrir un livre à des milliers d'enfants "oubliés des vacances" via le Secours populaire français (SPF).

"Il s'agit d'un geste particulièrement important, cette année, avec 500.000 décrocheurs scolaires, la mise en veille des bibliothèques pendant de longs mois, et la perte du fil, parfois ténu, qui relie les enfants au livre, notamment dans les quartiers populaires", a expliqué à l'AFP l'écrivain et poète, Alain Serres, fondateur de Rue du Monde. Jusqu'au 15 août, chaque nouveau titre de la collection Totemkili (pour les 7/10 ans) acheté en librairie aidera l'éditeur à offrir un ouvrage à des enfants privés de vacances.

En raison de la situation sanitaire, le SPF a dû renoncer cette année à organiser sa traditionnelle "Journée des oubliés des vacances" au bord de la mer qui est habituellement l'occasion de remettre des livres aux enfants. A la place, il y aura des centaines de "Journées Bonheurs" organisées à travers le pays (avec visites culturelles, spectacles, journées avec des sportifs, grands jeux...).

"Les 4 à 5.000 livres de Rue du monde que généreront notre 17e 'Été des bouquins solidaires' seront dispatchés sur ces points d'activités pour arriver dans les mains des enfants", a précisé Alain Serres. Les livres d'une quarantaine de pages et très illustrés (par des auteurs comme Pef, Zaü ou Anna Griot) de la collection Totemkili s'adressent aux enfants jusqu'à 10 ans et sont vendus 7,80 euros.

Parmi les nouveaux titres de la collection, on trouve notamment "On lit trop dans ce pays!", un petit livre vivifiant signé par Daniel Picouly (Prix Renaudot en 1999) et illustré par Pef ("Le prince de Motordu") pour dire, haut et fort et avec humour, que "l'accès au livre doit se faire dans des conditions d'égalité, de partage et de confiance en la culture".

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide « La mode éthique dans nos dressings ».

Au sommaire : interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour se mettre à la mode éthique ! 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.