Destinations engagées

Les Rousses : la première station labellisée Flocon vert

©Station Les Rousses

Chaque fin de semaine, ID vous propose de découvrir des destinations touristiques françaises éco-responsables. Rendez-vous à la station des Rousses, la première station française à avoir été labellisée "Flocon vert".

Pourquoi se contenter de la montagne l’hiver alors qu’elle regorge de faune et de flore à y découvrir aussi en été ? La station des Rousses, dans le Jura, composée de quatre villages – Les Rousses, Lamoura, Prémanon et Bois d’Armont - propose de nombreuses activités estivales : randonnée, vélo, canyoning ou golf notamment. Autre atout non négligeable : la station est labellisée "Flocon vert" depuis 2013, un label qui est décerné au regard des bonnes initiatives des stations de ski en matière de développement durable. Ronan Cailleaud, responsable qualité, sécurité et environnement de la société de gestion de la station des Rousses a porté ce projet de labellisation.

Pourquoi avez-vous souhaité obtenir le label Flocon vert pour la station des Rousses ?

En 2011, nous avons passé la certification ISO 14001 (qui encadre une démarche de management environnemental – ndlr). Cela nous a fait faire un travail pour réduire l’impact de notre activité sur l’environnement, avec beaucoup d’actions, de formations, de sensibilisation. On travaillait déjà avec l’association Mountain Riders qui éditait un guide sur le développement durable et menait des actions de sensibilisation sur nos fronts de neige. Puis en 2013, l’association a mis en place ce label, qui nous a intéressé notamment en raison de notre gouvernance un peu spécifique (de délégation de service public avec le département et la communauté de communes). On s’est dit que ce serait intéressant de travailler ensemble. Si nous devenons vertueux mais que cela ne se retrouve pas en ville, le client n’en tirera pas une bonne expérience. L’idée c’était que toute la station ait une démarche environnementale.

©Station Les Rousses

Quels sont les critères que la station a dû remplir pour bénéficier de la labellisation ?

Il y a des sujets globaux qui sont pris en compte : le transport, la maîtrise de l’énergie, l’aménagement : les démarches énergiques et la construction de bâtiments, la maîtrise de l’eau : on a de l’eau de récupération pour le lavage par exemple, la gestion des déchets : le tri, la distribution de cendriers de poche, l’utilisation d’écocups (gobelets réutilisables – ndlr), la sensibilisation sur les fronts de neige. Il y a le côté social également. On essaie d’accueillir le mieux possible les saisonniers. Puis le côté gouvernance au sein du territoire : il y a des comités de pilotage où l’on réunit les socio-professionnels, les communes, le parc naturel régional, toutes les instances qui gravitent autour de nous. Cela nous permet de mutualiser et d’avoir de meilleures idées pour continuer à s’améliorer.

Quels sont les nouveaux projets en cours ou à venir ?

Nous venons tout juste de renouveler le label. Et en ce moment, nous travaillons notamment sur le compostage pour les restaurants. Nous envisageons un ramassage collectif pour voir comment réduire ce qui va dans la poubelle grise et en faire du compost. Nous avons monté des groupes de travail Flocon vert avec les restaurateurs notamment, et allons commencer l’expérience avec 5 ou 6 d'entre eux dans un premier temps. L’idée c’est aussi de sensibiliser les restaurateurs de front de neige aux enjeux environnementaux.

©Station Les Rousses

Est-ce que les démarches entreprises dans le cadre de la certification ont entraîné un changement de comportement des visiteurs ?

Oui, nous le voyons notamment au moment du ramassage de déchets que l’on organise sur les pistes chaque année. Avant nous retrouvions toutes sortes de déchets : des pneus ou des skis notamment. Nous faisons des pesées et avons constaté que cela diminue chaque année. Puis s’agissant des mégots – qui sont un peu la plaie des fronts de neige – depuis que l’on distribue des cendriers de poche, on en a beaucoup moins à ramasser au moment de la fonte des neiges.

Il existe également des actions de sensibilisation à destination des visiteurs ?

Oui, chaque année nous organisons une kermesse sur le thème de l’environnement pour les enfants. Par ailleurs, un stand de sensibilisation est mis en place chaque année par Mountain Riders, portant notamment sur la gestion des déchets, de l’eau, et sur les gestes écoresponsables. On distribue également des cendriers/boîtes de poche plusieurs fois dans la saison.

Le label Flocon vert garantit l'engagement durable des destinations touristiques de montagne, sur la base de 21 critères répartis en quatre catégories : gouvernance, économie locale, social et culturel, ressources naturelles et écologie. Six stations sont labellisées : Valberg, Chamrousse, La Pierre Saint Martin, Chamonix, Châtel et les Rousses.