DESTINATIONS ENGAGÉES

Direction Angers, ville la plus verte de France

100 m2 est la superficie d'espaces paysagers par habitant que compte la ville.
©Ville d'Angers

Chaque fin de semaine, ID vous propose de découvrir des destinations touristiques françaises éco-responsables. Rendez-vous à Angers, ville la plus verte de France. 

La ville d'Angers, dans la région Pays de la Loire, détient la première place du classement national des "villes vertes" : un prix établi par l'Union nationale des entreprises du paysage (UNEP) qui salue la place donnée à la nature et au fleurissement. ID a questionné à ce sujet Isabelle Le Manio, adjointe à l’environnement, aux espaces verts et aux cimetières.

En quoi Angers se démarque-t-elle en tant que ville verte ?

La ville se démarque en termes de mètres carrés, elle a le nombre de mètres carrés d'espaces verts le plus important en France. On y trouve des zones de parcs naturels avec des vaches notamment au plein cœur de la ville, mais aussi des parcs dit "techniques" à la française, très classiques. Il y a beaucoup de diversité, ce qui permet à tous les citoyens, selon leurs goûts, de trouver des lieux végétalisés qui leur plaisent. Chaque habitant a à moins de 500 m de chez lui un espace vert dont il peut profiter. 

Quels sont les critères de ce prix ?

Ce sont précisément des critères de diversité, de quantité, mais aussi de qualité des espaces verts : Angers a d'ailleurs été "Fleur d'Or" l'an dernier, seules 10 villes en France ont ce label. Nous sommes aussi labellisés "ville verte" car aucun produit phytosanitaire n'est utilisé dans nos espaces verts : les enfants peuvent jouer dans les parcs sans aucun problème. Il n'y a aucun produit chimique et ce malgré le nombre de mètres carrés d'espaces verts par habitant, à savoir 100 m2

Le jardin du musée Lurçat.
©Ville d'Angers

La ville a-t-elle de nouveaux projets verts pour conserver son titre ?

Oui, nous sommes actuellement sur des processus de végétalisation de lieux publics. Nous mettons en place de petits jardins : on propose aux habitants de couper un bout de trottoir devant leur résidence à charge pour eux de végétaliser ces espaces. Cela permet de les impliquer dans les projets verts de la ville. Nous avons actuellement 400 mini-jardins devant des maisons partout dans la ville, et non uniquement dans le centre. Ce chiffre ne fait que progresser. Nous comptons aussi planter des arbres fruitiers dans la ville et proposer aux habitants de faire une cueillette libre dans l'enceinte de certains parcs. On travaille aussi avec des écoles, pour y installer de petits jardins.

Angers est également l'une des villes où la qualité de l'air est la meilleure en France : cela a directement un lien avec ses espaces verts, selon vous ?

Effectivement, et au-delà des nombreux espaces verts on fait aussi des expositions de végétaux : nous modifions tous les trois mois, en fonction des saisons, la végétalisation de la Place du Ralliement, une place centrale à Angers. Et l'on sait très bien que plus on amène de la nature dans une zone très minéralisée, plus on va améliorer la qualité de vie dans cette zone, baisser la température et améliorer la qualité de l'air. Cela permet globalement une amélioration de l'environnement. 

Quels lieux à visiter conseillez-vous aux lecteurs d'ID, pour profiter pleinement de la nature à Angers ?

Ils peuvent faire un tour du côté de l'avenue Jeanne d'Arc qui fait 900 mètres de long et que l'on a complètement revégétalisée. Il y a également la promenade Jean-Turc, au pied du château : cet ancien maire de la ville était très connu pour son développement des dahlias. Ils peuvent aussi aller faire un tour du côté du Terra Botanica, un parc d'attractions au sein duquel on découvre un certain nombre de végétaux.

Les vignes du château.
©Ville d'Angers