QUESTION DU JOUR

En 2018, les vacances éco-responsables ont la cote

Les éco-voyageurs se disent prêts à payer leur séjour un peu plus cher pour avoir un impact moindre sur l'environnement.
©Tuanjai Pratumma/Shutterstock

Les vacances ne doivent pas faire exception à nos résolutions pour la planète. Nombre de voyageurs semblent l’avoir compris : une étude révèle une hausse de leur intérêt pour du tourisme durable.

En France comme à l’étranger, le tourisme vert a le vent en poupe ces dernières années. Selon une étude de la plateforme Booking.com réalisée pour la Journée mondiale de la Terre, ce 22 avril, 87 % de voyageurs parmi les sondés* déclarent vouloir voyager en limitant leur impact sur l’environnement et 39 % affirment déjà y parvenir. Pour de nombreux touristes, passer des vacances écologiques implique le choix d’un hébergement éco-responsable. D’ailleurs, pour de nombreux touristes, un filtre "éco-responsable" sur les sites de réservation les aiderait à faire des choix plus respectueux de l’environnement. Cette année, 68 % des personnes interrogées comptent d'ailleurs opter pour un logement vert, contre 62 % en 2016.

Des sources de motivation variées

Ces voyageurs n’aspirent pas seulement à réduire leur empreinte environnementale : ils disent vouloir "connaître une expérience authentique avec les locaux". Environ 54 % des interrogés ont indiqué que le fait d’avoir été confrontés à "l’impact du tourisme" durant de précédentes vacances leur avait donné envie de voyager de façon plus écologique.

Prêts à payer plus cher

Une majorité de ces voyageurs éco-responsables se disent même prêts à payer leur séjour 5 % plus cher s’ils sont assurés d’avoir un impact moindre sur l’environnement.

Prêts pour des vacances éco-responsables ? L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (Ademe) a élaboré tout un dossier sur ce thème – choix de vacances écologiques, bagages et gestes responsables. On le consulte ici.

*répartis sur 12 marchés différents, dont la France. Les participants ont répondu à une enquête en ligne de février à mars 2018. 

Planifiez-vous des vacances dans un hébergement éco-responsable ?

Choix