Culture

Cinq festivals éco-responsables à découvrir cet été

© Melinda Nagy/ Shutterstock

Consommation élevée d'eau et d'énergie, déchets plastiques à tout-va... Vous ne le saviez peut-être pas, mais les festivals de musique ont une empreinte carbone très élevée. Pour y pallier, de plus en plus d'événements se mettent au vert. ID vous propose d'en découvrir cinq.

Le festival We Love Green à Paris (les 1er et 2 juin 2019)

Depuis sa première édition en 2011, We Love Green, qui prend place chaque année au Bois de Vincennes, à Paris, s’est imposé comme la référence en terme de festival éco-responsable. L'événement se définit comme un "laboratoire d’expérimentations" qui "se situe dans une démarche de progrès continu et de développement durable". Des toilettes sèches à la vaisselle 100 % compostable, le festival ne manque en effet pas d’initiatives pour réduire son empreinte carbone. Sur le site, les scènes sont alimentées par des panneaux solaires, l’alimentation est exclusivement bio et locale, l’eau potable est gratuite - pour éviter les bouteilles en plastique -, et bien entendu, les déchets sont triés.

Plus d'infos sur la programmation ici.

Le festival Terres du Son à Monts (du 12 au 14 juillet 2019)

Depuis 2005, le festival de musique Terres du Son, qui attire quelques 40 000 personnes à chaque édition, adopte une démarche 100 % éco-responsable : tri des déchets, toilettes sèches, gobelets réutilisables, vaisselles compostable, alimentation bio et locale, … Celui qui se revendique comme "un véritable laboratoire d’expérimentations pour le développement durable" propose également chaque année des projets innovants afin de sensibiliser ses festivaliers. Ainsi, ces derniers pourront par exemple obtenir gratuitement un cendrier de poche pour y jeter ses mégots ou faire du vélo pour recharger leurs téléphones.

Plus d'infos sur la programmation ici.

Le festival Climax à Bordeaux (du 6 au 9 septembre 2019)

Créé par l’association Surfrider Foundation Europe, le festival Climax se déroule chaque année dans l’écosystème Darwin à Bordeaux, un lieu impliqué dans des projets éco-responsables et de transition écologique. Pendant quatre jours, l’événement propose des concerts, des projections de films et des conférences sur le climat, auxquelles ont déjà participé des personnalités engagées telles que Nicolas Hulot, Hubert Reeves, Jean Jouzel, Claire Nouvian ou encore Jane Goodall. Plus concrètement, l’alimentation y est exclusivement végétale et biologique, les énergies sont renouvelables et les déchets sont triés.

Plus d'infos sur la programmation ici.

Le festival Woodstower à Lyon (du 29 août au 1er septembre 2019)

Créé par l’association du même nom il y a une vingtaine d’année, le festival Woodstower a mis le développement durable au centre de son organisation : tri des déchets, vaisselle compostable, récupération des matériaux, alimentation bio et locale, toilettes sèches… "Woodstower a à coeur de s'impliquer sur les différents aspects environnementaux afin de limiter l'impact du festival sur l'environnement et ainsi sensibiliser le public sur ses modes de consommation", peut-on lire sur son site internet.

Plus d'infos sur la programmation ici.

Le festival de Thau (du 15 au 23 juillet 2019)

Depuis 28 ans, le festival musical de Thau place le développement durable et la protection de l’environnement au coeur de son projet : restauration en circuit court, tri des déchets, toilettes sèches, approvisionnement en électricité via une coopérative d’énergie, … En 2019, le festival s'est également engagé à éliminer toutes ses bouteilles d’eau en plastique, et vise, d’ici 2021, le zéro plastique à usage unique.

Plus d'infos sur la programmation ici.

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.