Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Culture

Ajaccio : une librairie ambulante à la rencontre des baigneurs

Le "Camion qui livre" qui sillonne la France cet été fait étape à Ajaccio du 13 au 15 août.
©Evannovostro/Shutterstock

À Ajaccio, devant la plage du Trottel, une camionnette rouge stationne sous les palmiers. Pompiers ? Non. Une librairie ambulante "livre" aux baigneurs bouquins à dévorer, ateliers d'écriture et auteurs en sessions dédicaces.

Sillonnant une dizaine de plages de France cet été, du Touquet (Pas-de-Calais) à Collioure (Pyrénées-orientales), le "Camion qui livre" des éditions Le Livre de Poche en partenariat avec des librairies locales a fait étape à Ajaccio durant deux jours avant de s'installer sur l'île méditerranéenne de Porquerolles de jeudi à samedi.

Sur le front de mer corse, alors que la France suffoque sous la canicule, une douce brise marine fait onduler les palmiers. Sous l'un d'eux, à l'ombre du van, l'auteur corse à succès, Antoine Albertini, dédicace "Banditi" ou "Malamorte", deux de ses polars très noirs, tout en plaisantant avec ses lecteurs. "J'ai une amie avocate qui m'envoie par texto les pires histoires", glisse l'écrivain journaliste, égrenant bébé momifié, cadavre sans tête... avant d'évoquer les affaires sordides qui l'ont inspiré. "Ce que j'aime c'est l'enquête mais écrire, je déteste", confie-t-il à Fabienne, une fan de ses polars heureuse de découvrir les coulisses de leur genèse.

Les auteurs au plus près des vacanciers

À côté, Michaël Uras, auteur à succès de cinq romans dont "Aux petits mots les grands remèdes" et "La maison à droite de celle de ma grand-mère", publiés dans une quinzaine de pays, est, lui, venu de Montbéliard (Doubs). "Je trouve génial de voir la librairie venir aux gens. Ça dédramatise la littérature", assure à l'AFP ce professeur de lettres en collège.

"Il faut essayer tous les moyens pour aider les gens à s'évader, à découvrir l'autre, c'est important dans notre société actuelle qui est en train de se renfermer", ajoute Ghislaine Caviglioli, gérante de la librairie ajaccienne La Marge, partenaire locale de la tournée.

"Un retour en librairie depuis le déconfinement"

Instigatrice pendant le confinement d'un des premiers "drive" littéraire permettant d'acheter des livres et de les récupérer devant la boutique, elle constate "un retour en librairie" depuis le déconfinement mais note, sans se l'expliquer, que pour la librairie ambulante, il y a eu "autant d'affluence que l'année dernière mais beaucoup moins d'enfants".

Sur la plage voisine, les plus jeunes semblent davantage intéressés par le paddle électrique, nouveau joujou aquatique, ou le "teqball", sorte de ping-pong foot inventé en Hongrie avec table incurvée et jeu de ballon au pied.

Au camion, coronavirus oblige, le nettoyage des mains au gel hydroalcoolique est un préalable obligatoire avant de toucher les livres mais une fois achetés, ils viennent parfois avec un accessoire spécial plage comme un sachet étanche pour accueillir le maillot de bain mouillé dans le sac sans inonder le bouquin.

Des ateliers d'écriture

Michaël Uras anime aussi un atelier d'écriture où il propose à cinq amateurs de mots, installés en cercle dans des transats rouges, d'écrire un texte avec deux contraintes : situer l'action le matin et dans un lieu inconnu.

Bercés par les flots, Hugo, 20 ans, Romain, 18 ans, Hugo, 17 ans, Fabrice, 51 ans et Eric, 10 ans plongent dans leur imagination. Après 40 minutes à griffonner à l'ombre d'un murier platane, chacun lit timidement sa création. On y trouve une plage, un port, une île, "un champ rempli de créatures extraordinaires et de bonheur", un avion en perdition ou un musée. Puis la discussion s'engage: pourquoi écrit-on? Chacun partage sa vision, cite le poète Rimbaud, les écrivains Umberto Eco ou Georges Perec.

Avant de partir, Michaël Uras leur lance: "En tout cas, continuez à écrire...et à lire".

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide « La mode éthique dans nos dressings ».

Au sommaire :  interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour se mettre à la mode éthique ! 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.