Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Zone de gratuité : un espace de partage, sans argent ni troc

©Shutterstock/ STUDIO GRAND WEB

Les zones de gratuité sont des espaces non-marchands où chaque citoyen peut donner ou récupérer ce qu’il souhaite sans aucune contrepartie.

Offrir une seconde vie aux objets dont on ne se sert plus, tel est l’objectif du réemploi. Selon les chiffres de l’ADEME, cette pratique permettrait même d’éviter 13 kg de déchets par an et par personne. Afin de favoriser ce mode de consommation responsable, diverses organisations et associations mettent en place des zones de gratuité partout en France. 

Qu’est-ce qu’une zone de gratuité ?

Mais de quoi s’agit-il concrètement ? Selon l’ADEME et l'OPTIGEDE : "ce n’est pas un vide grenier car il n’y a rien à acheter. Ce n’est pas un troc car il n’y a pas d’échange. C’est un espace où vous pouvez déposer ce dont vous n’avez plus besoin et où vous pouvez prendre ce que vous voulez même si vous n’avez rien déposé."

Une rue, un local, une grange, une place… Les zones de gratuité n’ont pas de lieux prédisposés pour prendre leurs quartiers. Temporaires ou permanentes, elles constituent un bon moyen de se réapproprier l’espace public, loin des traditionnelles relations marchandes qui régissent nos sociétés.

Que trouve-t-on ?

Chaque participant est libre de ramener les objets dont il ne se sert plus, à condition qu’ils soient propres et réutilisables. Jouets, vêtements, petits meubles, électroménager, livres, outillage, bijoux… le panel est large. "On trouve majoritairement des habits", confie Matthieu Maisonneuve, responsable d’une zone de gratuité à Félines-Minervois, dans l’Hérault. "Et plus particulièrement des vêtements pour femme, puis pour enfants. Ensuite, on a pas mal de livres, puis d’objets très variés. Ça peut aller de la poussette à un service de vaisselle, en passant par un chauffe-pied électrique ou encore des jeux pour enfants."

C’est un espace de partage. C’est devenu un rendez-vous où les gens se retrouvent, comme pourraient l’être un concert ou un spectacle, mais avec l’aspect gratuit en prime. Donc il y a de la rencontre, avec un petit bar où les gens peuvent boire du thé, du café… et tout ça gratuitement bien sûr.

Les objets qui ne trouvent pas preneur sont quant à eux généralement reversés à des associations environnantes, comme c’est le cas à Félines-Minervois : "En général, on remplit un camion avec tout ce qu’il nous reste à la fin, et on l’emmène dans une ressourcerie/recyclerie."

Plus largement, les zones de gratuité sont également un lieu de rencontre. "C’est un espace de partage. C’est devenu un rendez-vous où les gens se retrouvent, comme pourraient l’être un concert ou un spectacle, mais avec l’aspect gratuit en prime. Donc il y a de la rencontre, avec un petit bar où les gens peuvent boire du thé, du café… et tout ça gratuitement bien sûr."

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

 

©ID

 

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs