Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Zéro déchet : louer les jouets, une alternative durable au neuf

Adrien Valentin, cofondateur de l'entreprise Petite Marelle.
©DR/Petite Marelle

À l’approche de Noël, les cadeaux au pied du sapin se font attendre. Pour délaisser les achats neufs, l'entreprise française Petite Marelle propose des abonnements de location de jouets destinés aux enfants de 0 à 6 ans. 

Quelque temps après leur utilisation, les jouets finissent à la benne aux déchets ou au fond d’un placard et encombrent inutilement les espaces de vie. Dans une démarche anti-gaspillage, la startup bordelaise Petite Marelle a mis en place en 2019 son service de location de jouets. Rencontre avec le cofondateur de la société Adrien Valentin, pour apprendre davantage sur ce concept.

Comment présentez-vous votre entreprise?

Petite Marelle est un concept écoresponsable de location de jouets éducatifs pour les enfants de 0 à 6 ans, qui permet de donner plusieurs vies aux jouets et de réduire ainsi le gaspillage. Il faut savoir qu'aujourd'hui en France, il y a à peu prés 40 millions de jouets qui sont jetés chaque année, ce qui représente 100 000 tonnes de déchets et beaucoup de plastique. C'est dans ce cadre que la société agit auprès des clients qui sont des particuliers mais aussi des professionnels de la petite enfance comme les crèches et les assistantes maternelles. Nous avons un an d'existence et nous avons passé le cap des 900 clients.

Cela peut être un jouet conçu dans un matériau durable et écoresponsable comme le bois, le carton recyclable."

Qu'est ce que c'est qu'un jouet écoresponsable ?

Un jouet écoresponsable peut avoir plusieurs aspects. Cela peut être un jouet conçu dans un matériau durable et écoresponsable comme le bois, carton recyclable et du caoutchouc naturel. C'est un jeu qui va être durable et sans pile, c'est aussi des jouets qui seront conçus localement.

Quel est le principe des jouets éducatifs ?

Ce sont effectivement des jouets ludo-éducatifs, c'est-à-dire que lorsque nous avons constitué notre catalogue, l'idée était d'avoir une attention sur la qualité du jouet, son aspect ludique pour que les enfants aient l'envie de jouer avec. Il y a également toute une réflexion pédagogique et éducative pour que les jouets puissent diffuser des apprentissages aux enfants en les accompagnant dans leur courbe d'éveil selon leurs âges. Pour constituer ce catalogue, nous travaillons avec un comité pédagogique, ce sont deux expertes de la petite enfance qui nous accompagnent de façon bénévole et qui nous aident à construire ce catalogue.

Quels sont les avantages de la location ?

En moyenne, un enfant va utiliser un jouet pendant six mois et sur la petite enfance cette durée est encore plus courte parce qu'ils grandissent très vite et ont besoin d'un apprentissage qui évolue très vite également. Les jouets sont vite délaissés par les enfants et finalement les parents se rendent compte qu'ils encombrent les chambres, les armoires et que les espaces de vie sont encombrés par des jouets qui ne sont plus utilisés. La location permet d'avoir le bon jouet au bon moment. Quand l'enfant délaisse le jouet, il va revenir chez-nous et sera remplacé par un nouveau jouet pour apporter du renouvellement à l'enfant qui sera bien adapté à son âge et à son évolution.

Après il y a la situation où l'enfant va avoir un coup de cœur pour un jouet. Dans ce cas, nous avons inclus dans l'abonnement une option d'achat qui permet aux familles de garder un objet coup de cœur à un tarif très avantageux et ils ne nous renvoient ensuite que les jouets qu'ils ne souhaitent pas garder.

Comment cela se passe au niveau de la logistique ?

L'idée est d'avoir quelque chose de simple pour les utilisateurs. Aujourd'hui, ils composent leurs box et nous travaillons avec un ESAT, un établissement médicosocial qui favorise l'insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap, qui vont préparer les box, vérifier que les jouets sont complets, sont en très bon état, ils vont nettoyer et désinfecter les jouets avant chaque envoi. La box est ensuite envoyée directement aux domiciles des clients, généralement nous travaillons avec les points relais, mais pendant le confinement nous avons mis en place la livraison à domicile gratuite.

Les familles en profitent pendant trois mois et peuvent renouveler la box s'ils le souhaitent, et ensuite à la fin des trois mois il y a une étiquette prépayée qui leur est accessible depuis leur espace personnel. Ils ont juste à l'imprimer et la coller sur la box, la déposer en point relais, sinon le chauffeur viendra la chercher au domicile. Enfin la box est déposée dans notre entrepôt à l'ESAT, et il y a une vérification des box et nettoyage des jouets.

Tous les jouets sur votre catalogue bénéficient d'une durée de vie allongée, cela permet donc de les transmettre d'un enfant à un autre ?

L'idée c'est vraiment de donner plusieurs vies aux jouets, c'est là que nous agissons sur la réduction du gaspillage. Effectivement, un jouet va passer d'une famille à une autre et aura plusieurs vies en étant utilisé par différents enfants.

Des jouets qui permettent de travailler la motricité fine, l'éveil musical, les jouets d'imitation, les jouets de société."

Comment vous avez constitué ce catalogue, selon quelle logique ?

Nous avons cherché à mettre en place des jouets qui permettent l'apprentissage des enfants selon leur âge. Des jouets qui permettent de travailler la motricité fine, l'éveil musical, les jouets d'imitation, les jouets de société, donc des jeux collaboratifs pour avoir des vertus pédagogiques en fonction des âges. Ensuite sur les matériaux, nous cherchons des jouets qui soient de qualité, solides, écoresponsables, donc nous allons avoir des jouets qui sont principalement en bois, avec des fabricants qui travaillent avec le label PEFC, pour la gestion durable des forêts. Mais aussi des jeux avec de la peinture à l'eau, en carton recyclable etc. Nos évitons de mettre dans le catalogue les jouets avec des piles. Nous travaillons avec des marques qualitatives qui ont jouets solides, durables, fabriqués avec des matériaux respectueux de l'environnement.

Combien cela coûte pour les familles par rapport au coût de l'achat des jouets ?

C'est gagnant pour l'économie des familles, parce qu'il y a une économie directe entre louer et acheter des jouets neufs. Puis, il y a une économie indirecte pour les familles avec notre système de livraison aller-retour gratuite et qui inclut la garantie casse des jouets : ainsi lorsqu'un jouet est abîmé pendant la durée de location, cela n'implique aucun coût supplémentaire pour les familles contrairement à un jouet neuf qui se casserait au bout d'un mois ou deux.

Quels sont vos objectifs économiques et vos projections pour les prochaines années ?

Il y a encore beaucoup de choses à développer dans notre entreprise. Il y a un point important de communication pour que les familles aient de plus en plus ce réflexe de la location pour qu'elle devienne une véritable alternative durable à l'achat des jouets. L'objectif évidemment est de quadrupler notre chiffre d'affaires en 2021, c'est un objectif de croissance ambitieux mais nous constatons une réelle appétence des consommateurs pour se tourner vers des modes de consommation plus durables, privilégier l'usage à la propriété. Il y a encore tout un marché de la location des jouets qui est à construire et qui a un potentiel énorme.

Ce marché de la location est naissant, quelle est votre singularité par rapport aux concurrents dans le secteur ?

Les points de différenciation que nous allons avoir c'est la possibilité de composer sa box soi-même et ce ne sont pas des box surprises que les parents vont recevoir chaque mois. Également ce côté offre tout compris, avec les garanties et les options. Nous avons aussi mis en place un conseiller virtuel qui va guider les parents dans leurs sélections et leurs recherches juste à travers quelques questions. Nous avons aussi une carte cadeau à offrir aux proches, c'est la famille qui la recevra qui va pouvoir composer la box. Enfin, nous avons fait le choix depuis le début de travailler avec les particuliers mais aussi avec les professionnels de la petite enfance auprès des assistantes maternelles et les crèches, ce qui est différent de nos concurrents.

Une interview réalisée en partenariat avec France Inter. Pour écouter la chronique Social Lab :

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « La transition écologique Made in France ».

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour consommer 100 % local et responsable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs