Conso

Trois vidéos indispensables pour passer au zéro déchet

©SpelaG91/Shutterstock

Le zéro déchet, vous êtes tenté mais cela vous parait un peu trop compliqué ? Rien de tel, dans ce cas, que les témoignages de ceux qui s’y sont mis, et qui prennent plaisir à transmettre leur expérience. ID a sélectionné quelques vidéos inspirantes.

La Famille (presque) zéro déchet

Dans la Famille (presque) zéro déchet, je demande le père. Ici, Jérémie Pichon, qui s’est rendu à une conférence TedX à Namur en Belgique pour expliquer le mode de vie zéro déchet que suit la famille. Il parle de consommation, de surconsommation, d’hyperconsommation, et du cycle de vie des produits. Des ressources nécessaires pour fabriquer de simples objets. Pour la brosse à dents par exemple, pour laquelle on va produire 1,5 kg de déchets cachés (liés à l’extraction de la matière première, à la fabrication et au transport en amont). Il explique ensuite comment lui, sa femme et leurs deux enfants sont passés à ce nouveau mode de vie. Bref, la vidéo indispensable pour tout comprendre aux enjeux et aux problématiques des déchets.

Zéro déchet, un mode de vie en transition - Jérémie Pichon

En 2014, on a pris notre poubelle et on l’a renversée dans notre jardin. Elle comportait essentiellement du plastique, des emballages en tout genre. On s’est dit : est-ce que c’est possible de vivre sans tout ça ? […] La solution, c’est simple. Si vous ne voulez pas le déchet dans votre poubelle, ne l’achetez pas. […] On a cherché pour chaque aliment, pour chaque bien chez nous comment le remplacer sans générer de déchets."

Pour en savoir plus, et trouver plein de recettes simples de crème hydratante, de shampoing, de liquide vaisselle ou de lessive, rendez-vous sur le blog de la Famille zéro déchet.

Béa Johnson, pionnière du zéro déchet

Autre ambassadrice, même pionnière du zéro déchet : Béa Johnson, Française expatriée aux Etats-Unis, qui a écrit Zero Waste Home, et partage ses trucs et astuces sur son blog. Dans cette présentation, elle raconte son passage à un mode de vie zéro déchet et minimaliste et rappelle les cinq règles sur lesquelles elle a basé sa stratégie zéro déchet : refuser ("apprendre tout simplement à dire non : aux prospectus, au plastique à usage unique, au cadeaux gratuits"), réduire, c’est-à-dire désencombrer ("quel est l’intérêt d’avoir dix cuillères en bois dans sa cuisine ?"), réutiliser (échanger le jetable par du réutilisable, acheter des vêtements et objets d’occasion), recycler ce qu’on ne peut pas "refuser, réduire ou réutiliser", et enfin, composter.

Deux adultes, deux enfants, zéro déchet - Béa Johnson

Ainsi, le mode de vie zéro déchet n’implique pas de recycler plus, mais de recycler moins, grâce à la production de moins de déchets en amont. […]  Le meilleur aspect de ce mode de vie est la simplicité volontaire, car cela a créé du temps dans notre vie pour ce qui compte le plus : une vie fondée sur les expériences et non les biens matériels. Une vie reposant sur le fait d’être et non sur le fait de posséder des choses."

Audrey Redac : 10 gestes simples pour passer au zéro déchet

Et pour ceux qui hésiteraient encore, voici une dernière vidéo de la blogueuse Audrey Rédac qui partage dix astuces simples pour s’y mettre tout doucement : mettre un stop pub sur sa boite aux lettres, utiliser un infuseur pour le thé, retirer de l’argent sans prendre de ticket, réutiliser ses sacs en craft, photographier une carte de visite au lieu de l’accepter, et enfin être indulgent avec soi-même lorsque l’on commence à faire des petits pas.

Zéro déchet - 10 gestes simples