Conso

Trois réflexes pour habiller son bébé à la mode éco-responsable

Acheter moins, en seconde main et en matières biologiques : pour les bébés aussi, il existe une mode étique.
©STUDIO GRAND WEB/Shutterstock

"Less is more". Pour les parents comme pour les enfants, la règle d’or est la même : acheter moins, mais mieux. Seconde main, coton bio, location... Nombreuses sont les alternatives pour habiller bébé durablement : voici quelques grands principes de base à connaître et à appliquer sans modération. 

Prendre son temps et acheter avec raison 

Ne vous affolez pas. Il est inutile de se presser pour remplir la penderie d’un nouveau-né. On a souvent tendance à vouloir le gâter comme on l’aime, pourtant, surcharger les armoires ne vous rendra pas service : bébé grandit trop vite. 

Difficile de connaître son poids exact avant de le rencontrer en personne, alors bon nombre de vêtements de taille "nouveau-né" pourraient bien ne pas être vraiment adaptés à votre bambin. La bonne astuce est plutôt d'acheter uniquement les "essentiels" avant son arrivée, bodies, chaussettes, bonnets, etc., ni plus ni moins. Et si toutefois vous aviez vraiment la fièvre acheteuse, préférez les vêtements de plus grande taille : ils serviront toujours et vous prendrez de l’avance sur les prochains mois.

Pensez également que l’on reçoit souvent de nombreux cadeaux de nos proches avec l’arrivée d’un bébé. On se retrouve alors parfois avec 5 tee-shirts, 4 bodies, et autant de pantalons à ne plus savoir qu’en faire. Dans ce cas, il peut être utile de faire une liste de naissance : elle vous permettra d’éviter les doublons et de recevoir uniquement des présents qui vous serviront. 

La récup’ et la seconde main  

Les habits des petits ne font pas long feu, tant ceux-ci grandissent vite. Leurs vêtements sont alors peu utilisés car trop vite obsolètes. Le premier geste à adopter pour une mode enfantine durable est d’opter pour la récup’.  

Peut-être votre petit dernier a-t-il un grand frère ? Une grande sœur ? Peut-être avez-vous eu d’autres bébés dans votre entourage proche ? N’hésitez pas à garder les vêtements des enfants précédents, ou à vous tourner vers votre famille, vos amis qui pourraient vous en faire don : économique et écologique.

Mais puisqu’il faut bien commencer quelque part, ce bambin est peut-être le premier de la lignée familiale et le premier de votre entourage ? Vous pourriez alors vous tourner vers la seconde main. Il s’agira de chiner dans des vide-greniers, de vous tourner vers des sites spécialisés, d’acheter auprès de particuliers qui vident leurs armoires...

Une attention particulière à la qualité des vêtements 

Traçabilité, made in France, matières, labels... Acheter moins, soit. Mais il est également important d’acheter mieux. Pour ça, il faudrait prêter une attention particulière à la qualité des vêtements, leur conception, leur production, etc.  

Avant tout, bébé préfère les matières naturelles comme la laine (attention toutefois, celle-ci peut gratter les peaux sensibles), le lin ou encore le coton qui est la grande star chez les moins de 10 ans. Les matières synthétiques sont donc plutôt à bannir.

Ensuite, pensez à jeter un œil sur l’étiquette. Aussi divers que variés, il existe notamment des labels garantissant la traçabilité des vêtements, une conception biologique ou encore une production socialement responsable. Par exemple, le label "Ecocert" certifie des fibres naturelles, recyclés, ou issues de matériaux renouvelables à 70 % minimum, "Oeko-Tex" proscrit les éléments chimiques nocifs tels que les pesticides, colorants ou allergènes, ou encore, "BioRe", exclusivement dédié au coton, garantit une agriculture biologique et des impacts environnementaux limitées lors de la production. Nombreux sont ces labels, autant de choix où chacun pourra trouver son bonheur.

Enfin, la mention "Made in France" sur l’étiquette d’un vêtement atteste d’une fabrication hexagonale. Le label "Origine France Garantie" est l’un des plus exigeants en la matière.

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.