Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idées Pratiques

Trois recettes pour passer au déo naturel

©New Africa/Shutterstock

Pas envie de racheter du déodorant industriel cette fois ? Voici trois recettes pour le fabriquer vous-même, à choisir selon vos préférences d'ingrédients. Pensez avant tout à bien stériliser votre plan de travail, vos ustensiles et à vous laver les mains !

Avec du beurre de karité

Si l'on suit la recette de Gala's blog (blog vegan, bio et healthy) par ici, il vous faudra 15 g de beurre de karité, 10 g d'huile de coco, 20 g de fécule (maïs ou arrow root), 15 g de bicarbonate de soude, 5 g d'huiles essentielles (au choix : tea tree, palmarosa, sauge sclarée...). Faites fondre au bain marie le beurre de karité et l'huile de coco. Versez le tout dans un contenant (bol) et ajoutez-y la fécule, puis le bicarbonate et enfin l'huile essentielle jusqu'à obtenir une texture crémeuse. Versez le tout dans un petit contenant en verre : vous obtenez alors votre déodorant naturel solide à appliquer en petite quantité sur peau mouillée, au doigt en sortant de la douche. Attention avec les huiles essentielles qui sont à manipuler avec précaution et modération : si vous souhaitez en utiliser comme suggéré dans cette recette, renseignez-vous sur les contre-indications, mais vous pouvez aussi tout simplement les éviter. Réalisez un test cutané pour cette recette pendant 48h pour éviter les réactions allergiques. À noter que le bicarbonate de soude peut être irritant : si cela vous brûle, rincez immédiatement. Votre préparation se conserve six mois si elle a été réalisée dans les bonnes conditions d'hygiène. 

Avec de la fécule de maïs 

Seulement quatre ingrédients suffisent pour réaliser cette recette issue du blog With A Love Like That (et même trois, puisque l'on peut retirer l'huile essentielle suggérée sans que cela ne modifie l'efficacité du produit final) : 


Avec de la cire d'abeille

Sur Chocolate et Zucchini, Clotilde vous propose une recette spéciale voyage avec de la cire d'abeille, en cinq minutes top chrono. À découvrir par ici. Privilégiez si possible des ingrédients bio et idem, l'huile essentielle est une option. 

Consignes à respecter lorsque vous réalisez votre recette* :

Il est impératif de se laver les mains et de désinfecter tous ses ustensiles avant de commencer (10 min à l’eau bouillante pour l’inox et le verre, puis les essuyer avec un linge propre et sec), ou rincer à l’alcool à 70° de pharmacie pour les ustensiles en plastique en les laissant sécher à l’air libre. Le plan de travail doit également être désinfecté. Il est également essentiel d’éviter la proximité de sources de chaleur lorsque l’on manipule des huiles essentielles et de l’alcool, et de protéger ses yeux. Faites un test de sensibilité (sur l’intérieur du bras par exemple, pendant 48h) avant d’utiliser un produit naturel). Respectez vraiment les dosages indiqués. Si la préparation change d’aspect ou de couleur, il faut la jeter. 

*Reprises de l'ouvrage Adoptez la slow cosmétique, de Julien Kaibeck, aux éditions Leduc.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.