Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID d'ailleurs

Royaume-Uni : le pays interdit d'acheter des animaux de moins de six mois en animalerie

©ErmolaevAlexander/Shutterstock

Le 23 décembre, le Royaume-Uni a annoncé qu'il serait désormais illégal d'acheter ou de vendre des chiots ou des chatons de moins de six mois en animalerie. 

"Cette interdiction va aider à mettre fin aux terribles conditions de vie que l'on trouve dans les fermes d'élevage et résoudre un certain nombre de problèmes liés au bien-être animal", a déclaré le ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et de l'Agriculture anglais dans un communiqué de presse. Le gouvernement du Royaume-Uni a officiellement annoncé, le dimanche 23 décembre, qu'il serait désormais interdit pour les animaleries de vendre des chiots ou des chatons de moins de six mois. Baptisée "Lucy's Law", cette mesure a été approuvée à près de 95 % par la population anglaise à l'occasion d'une consultation publique.

La loi a pour objectif de réguler le marché de la vente d'animaux pour éviter l'élevage intensif "légal et illégal". Ces derniers sont souvent synonymes de "séparation prématurée des chiots et des chatons de leur mère", ce qui augmente les risques de maladies et crée des problèmes de sociabilisation chez les jeunes animaux. Les futurs propriétaires qui souhaiteraient tout de même acheter des chiens ou des chats de moins de six mois seront à présent obligés de contacter directement des refuges ou des éleveurs spécialisés. Selon le fondateur de l'association PupAid, Marc Abraham, "c'est une victoire pour les défenseurs des droits des animaux ainsi que pour les chats et les chiens du Royaume-Uni".