Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

"NOUS", l'épicerie anti-gaspi, débarque à Paris !

Le magasin vend exclusivement des produits qui malgré leurs qualités gustatives et nutritionnelles sont rejetés par les circuits traditionnels.
©Nous anti-gaspi

"NOUS anti-gaspi", l'épicerie née en Bretagne en 2018 qui propose à ses clients des produits rejetés par les circuits conventionnels, a depuis fait des petits... Un 6e magasin vient de voir le jour à Paris. 

"On va chez toi ou... Je vais à la poubelle ?" Souvenez-vous : en mai 2018, la première épicerie "NOUS anti-gaspi", entièrement dédiée à la lutte contre le gaspillage alimentaire, ouvrait ses portes en Bretagne, près de Rennes. Quelques mois plus tard, une autre était lancée à Saint-Jouan-des-Guérets, près de Saint-Malo. Trois autres magasins ont depuis éclos à Saint-Berthevin, en Mayenne (dans l'unité urbaine de Laval) ; à Châteaugiron, en Ille-et-Vilaine ; ainsi que du côté de la Manche, à Cherbourg-en-Cotentin.

L'épicerie s'échappe cette fois du grand-ouest : le 6e magasin vient tout juste d'être inauguré dans le 19e arrondissement parisien, au 64, rue du Pré-Saint-Gervais, par les cofondateurs Vincent Justin et Charles Lottmann.

Charles Lottman (à gauche) et Vincent Justin (à droite) ont créé "Nous anti-gaspi", le premier supermarché entièrement dédié à la lutte contre le gaspillage alimentaire.
Nous anti-gaspi

Parmi les produits proposés dans cette épicerie, des fruits et légumes invendus à cause de "petits défauts physiques", provenant "en majorité d'Île-de-France", "au maximum bio ou en agriculture raisonnée", précise l'équipe. Mais aussi des saucissons d'Auvergne difformes, des biscuits ayant une date de durabilité minimale jugée trop courte par les grandes enseignes, du surstock de produits en vrac... "Aujourd’hui, 5 à 10 % des aliments fabriqués par l’industrie agro-alimentaire sont écartés des circuits traditionnels pour des petits défauts : retard à la livraison, apparence hors-normes, fin de série, mauvais étiquetage alors qu’ils sont parfaitement consommables", rappelait il y a quelques mois Charles Lottman à ID.

© NOUS anti-gaspi

Derrière ces produits à sauver de la poubelle, des économies également promises par les cofondateurs : ces derniers s'engagent à proposer des prix 30 % inférieurs à ceux que l'on retrouve dans les grandes surfaces. Cela permettrait à une famille de quatre personnes d'économiser environ 250 euros par mois. Selon les chiffres annoncés, chaque épicerie "NOUS" éviterait en moyenne chaque mois le gaspillage d'environ 30 à 40 tonnes de produits.

 

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.