Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

PODCAST

Mode : Lola Pacchioni travaille la soie pour des produits durables

Lola Pacchioni, derrière la marque IKA Paris.
©DR

Dans "Nouveau Modèle", Chloé Cohen donne la parole à des femmes qui s’engagent pour une mode plus responsable. Parce qu’elles connaissent les impacts négatifs de la mode sur nos vies et sur l’environnement, ces femmes ont choisi une production humaine, transparente et moins polluante pour notre planète. À travers leurs valeurs, leur parcours, leurs projets, la journaliste dresse le portrait de ces femmes engagées.   

Lola Pacchioni a créé la marque IKA Paris. Une énième étape dans son parcours créatif : gastronomie, journalisme, cinéma, Lola Pacchioni est une femme éclectique. 

Si on attend d’être parfait, on ne se lancera jamais, on ne commencera jamais, il faut être fier.ère, trouver de la positivité dans les actions qu’on arrive déjà à mettre en place et dans les gens qu’on arrive à toucher. Et on est en constante évolution vers le mieux, pas vers le parfait.

Avec sa marque, elle a décidé de travailler une matière naturelle, la soie, pour des produits durables. L’essence même de la mode responsable. Le carré, le vêtement de nuit... Lola ne se ferme aucune porte, avec toujours en tête l’idée de fabriquer en France et d’avoir un impact positif sur les gens qui l’entourent.

Je n’avais pas fait de tri dans mon placard depuis des années, et je me suis retrouvée avec un tas de fringues, qui m’a impressionnée, et surtout je me suis rendue compte que je ne pouvais pas donner la plupart d'entre elles car la matière s’était abîmée, parce que la couleur était passée, parce qu’il y avait des trous, et en fait ce tas c’était des vêtements de fast-fashion. Et avoir cette espèce de monstre face à moi, ça a été un électrochoc. Là je me suis dit il faut changer, il faut changer nos habitudes, il faut se responsabiliser. 

Dans cet épisode 47, elle revient sur sa prise de conscience, sur son envie de changer les mentalités pour un mode de consommation plus lent, sur sa définition de la femme électron libre et sur ses ambitions. Car Lola Pacchioni pense déjà à l’étape d’après. 

Il aurait été irresponsable pour moi de me lancer là dedans juste parce que ça me faisait marrer de faire des fringues et que je voulais faire quelque chose de créatif. Avec mon entreprise, je voulais avoir un impact, je voulais toucher des gens, essayer de changer un mode de consommation.  

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.