Dossier

#TousActeurs : réparer plutôt que jeter, ils témoignent

©Camille Dufétel/ID

De nombreux Français trouvent leurs propres solutions pour redonner une seconde vie à leurs biens : trois d’entre eux se sont confiés à ID.

Trouver des idées pour donner une nouvelle fonction à ses vieux meubles et objets, cela n’est pas si sorcier, selon Orlane Paquet.

©Camille Dufétel/ID

Orlane Paquet, 25 ans

Avec Orlane Paquet, artiste-photographe, un vieux tiroir et des pieds de lit ont vite fait de devenir une petite commode ou une table de chevet. « Je n’ai jamais acheté de meubles neufs, j’ai toujours fait de la récupération. En arrivant à Paris j’ai découvert le monde merveilleux des encombrants et je ne me suis meublée que comme ça, il n’y a que mon lit que j’ai acheté sur Le Bon Coin. Ces meubles abandonnés dans la rue, je les ai retapés ou restaurés. Dans le fait de prendre du temps pour un meuble qui va rester chez moi et de lui donner une seconde vie, il y a quelque chose d’hyper valorisant. Je pense contribuer à une partie de la société qui me plaît, celle de la réutilisation, du non-achat et de quelque chose d'éthique et de plus cohérent. »

Ses bons plans ? « On peut prendre nos caisses à vin, les accrocher au mur et en faire des étagères hyper design en vissant le tout avec une équerre au mur, ou récupérer nos vieilles armatures d’abat-jours, enlever le tissu et créer une belle corbeille pour les fruits en ajoutant un autre tissu par exemple. Beaucoup de tutoriels sont partagés sur Internet, précise-t-elle. Sur Pinterest par exemple : c'est une galerie d'images que les gens mettent en ligne et quand on clique sur la photo on est directement emmené sur le site de la personne ». Orlane Paquet partage depuis peu ses idées de revalorisation à l’occasion d’ateliers organisés à la Maison du Zéro Déchet (programmation).

Réparer soi-même ses biens brisés, pourquoi pas, mais en se référant aux bons tutoriels, prévient Alessandro Canizo.

©Camille Dufétel/ID

Alessandro Canizo, 51 ans

Pour réparer des biens, Alessandro Canizo conseille le site Ifixit, une communauté d’entraide mondiale en ligne, sorte de manuel de réparation gratuit qui propose des tutoriels afin de réparer aussi bien des appareils électriques ou électroniques : téléphones, tablettes, ordinateurs, électroménager, que du mobilier, des bijoux, des instruments de musique, des vêtements… « Pour les autres tutoriels sur Internet, il faut démêler le vrai du faux, il y a beaucoup de soi-disant spécialistes qui proposent de faux tutoriels », prévient-il. Pour quelqu’un qui n’y connaît absolument rien en électricité ou en mécanique, il conseille plutôt vivement de prendre part à un Repair Café. Comme celui durant lequel cet expert en informatique entouré d’une cinquantaine de réparateurs bénévoles est venu donner un coup de main aux Français venus avec leur matériel en panne, en novembre dernier dans la mairie du 3e arrondissement de Paris.

Et s’il suffisait de nettoyer ses appareils électriques et électroniques pour qu’ils fonctionnent à nouveau ?

©Camille Dufétel/ID

Martin Vert, 32 ans

« Pour la plupart des appareils électroménagers qui tombent en panne, tels que les grille-pains, les fours, les lecteurs de CD, les mixeurs, les aspirateurs, bien souvent un simple nettoyage suffit. On démonte l’appareil, du moins comme on le peut, évidemment en ne laissant pas l’appareil branché, on nettoie, on remonte, et souvent ça remarche, même en informatique », assure Martin Vert, passionné de réparation qui propose depuis quelque temps des ateliers à la ressourcerie La Petite Rockette, dans le 11e arrondissement de Paris. « Le fait que l’objet soit empoussiéré de l’intérieur, dans des zones où l’on n’a pas forcément accès, est souvent une cause de panne. Pour les lecteurs de CD ou de DVD, nettoyer la lentille du lecteur suffit souvent : c’est 50 % des cas de panne. C’est bien de nettoyer délicatement avec des pinceaux et pour les ordinateurs, on peut utiliser une bombe d’air comprimé pour souffler la poussière de l’intérieur ».

Quant aux autres 50 % de cas de panne, Martin Vert conseille lui aussi de prendre part à des ateliers de réparation dans des recycleries ou des Repair Café. Et côté mobilier, un meuble en bois n’est jamais cassé, selon lui. « Il est toujours restaurable, c’est du niveau Lego. On n’a aucune excuse pour ça », estime-t-il.

 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.