Conso

La solution la plus efficace contre le réchauffement ? Recycler proprement son frigo !

©Mirelle/Shutterstock

L’écologiste américain Paul Hawken a évalué scientifiquement 80 solutions contre le réchauffement climatique. Dans le livre "Drawdown", il nous offre le résultat de son plan pour inverser le cours des émissions. Et la solution numéro un est une grosse surprise.

Les solutions les plus efficaces contre le réchauffement climatique ne sont pas forcément celles que l’on croit. Dans son dernier livre, Drawdown (éditions Actes Sud, paru le 16 mai dernier), l’écologiste américain Paul Hawken nous offre un plan pragmatique et engageant pour inverser le cours de nos émissions.

"Drawdown" désigne le point de bascule à partir duquel la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère commence à diminuer. Avec 70 chercheurs du monde entier, Paul Hawken a calculé l’efficacité de 80 solutions, qui appartiennent au domaine de l’énergie, de l’alimentation, des bâtiments, des matériaux comme de l’éducation des filles. Et surprise… "Dans le top 10 des solutions [ndlr : lire encadré ci-dessous], confiait Paul Hawken de passage à Paris, il y en a certaines que personne ne soupçonnait, ni moi, ni la communauté de scientifiques avec qui j’ai travaillé". Et notamment, la plus efficace d’entre toutes… Elle consiste à recycler proprement les gaz frigorigènes contenus dans nos appareils produisant du froid. 

Un accord prometteur

Pour créer ce froid, les réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs utilisent des hydrocarbures comme le HFC. "Leur capacité à réchauffer l’atmosphère est mille fois supérieure à celle du dioxyde de carbone", peut-on lire dans Drawdown. Bonne nouvelle : en octobre 2016, 170 pays se sont mis d’accord à Kigali, au Rwanda, pour éradiquer les HFC et les remplacer du propane ou de l’ammoniac par exemple. Les pays à hauts revenus commenceront en 2019, les autres en 2024 ou 2028.

Pour y parvenir, il faut se retrousser les manches. D’autant que la production du froid se généralise avec la diffusion à grande vitesse des climatiseurs. Les auteurs de Drawdown estiment qu’on en mettra 700 millions sur le marché d’ici à 2030. Tous ces appareils produisent des "émissions tout au long de leur cycle de vie" (en production, au moment du remplissage, en service et lorsqu’ils fuient) mais c’est à leur fin de vie que les dégâts sont les plus importants : 90% des émissions sont alors produites, est-il précisé dans le livre. Si les produits chimiques (ou les appareils qui les utilisent) ne sont pas éliminés comme il se doit, ils sont libérés dans l’atmosphère et contribuent au réchauffement."

Une fin de vie digne pour nos frigos

En revanche, "sur 30 ans, si l’on récupère 87 % des réfrigérants susceptibles d’être relâchés dans l’atmosphère, on évitera l’émission de l’équivalent de 89,7 gigatonnes de dioxyde de carbone. Eliminer les HFC conformément à l’accord de Kigali pourrait éviter l’émission de l’équivalent de 25 à 78 gigatonnes supplémentaires de dioxyde de carbone". Si cet accord est appliqué convenablement, on réduira le réchauffement planétaire de 0,5 degré Celsius… Un argument motivant pour se débarrasser proprement de son vieux frigo. Et pour comprendre son destin en fin de vie en France et trouver un point de collecte, rendez-vous sur le site d’Ecosystème.

Top 10 des solutions les plus efficaces contre le réchauffement climatique

(selon Drawdown de Paul Hawken, éditions Actes Sud)

  1. Fluides frigorigènes
  2. Eoliennes terrestres
  3. Réduction du gaspillage alimentaire
  4. Alimentation riche en végétaux
  5. Forêts tropicales
  6. Education des filles
  7. Planification familiale
  8. Centrales solaires
  9. Sylvopastoralisme (mode d'agriculture durable)
  10. Toitures photovoltaïques  
    ©Actes Sud