Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

PODCAST

Hélène Duval : des vêtements de yoga fabriqués en pleine conscience

Hélène Duval, fondatrice de la marque YUJ.
©YUJ

Chaque mercredi, dans "Nouveau Modèle", Chloé Cohen donne la parole à des femmes qui s’engagent pour une mode plus responsable. Parce qu’elles connaissent les impacts négatifs de la mode sur nos vies et sur l’environnement, ces femmes ont choisi une production humaine, transparente et moins polluante pour notre planète. À travers leurs valeurs, leur parcours, leurs projets, la journaliste dresse le portrait de ces femmes engagées.   

Hélène Duval prend son temps. Elle a mis plus d’un an pour trouver les meilleur.es partenaires et construire avec eux/elles une fabrication éco-responsable pour sa marque YUJ - racine du mot yoga en sanskrit. Elle prend aussi son temps pour améliorer sa démarche : obtenir le label Global Recycled Standard (qui certifie le contenu recyclé d’un produit mais vérifie aussi le respect de critères environnementaux et sociaux), utiliser des emballages biodégradables pour ses produits et éduquer les yogi.es qui passent par ses studios. 

J’ai mis beaucoup de temps à créer ma marque, j’ai mis plus d’un an à trouver mes fabricants, à imposer une fabrication éco-responsable. L’idée de recycler l’eau par exemple c’était indispensable pour moi dès le départ. Et je me suis dit que c’était possible. 

Hélène Duval a développé une véritable passion pour le yoga. "En 1 heure 30, je suis devenue accro", admet-elle. Alors elle décide de créer une marque autour de cette pratique. C’était en 2013. Sauf qu’à cette époque, on ne parlait ni du yoga en France, ni de la mode éco-responsable. Ou en tout cas très peu. Pourtant, elle prend rapidement conscience des dérives de l’industrie textile et elle décide de suivre son instinct : recycler l’eau utilisée pour la fabrication des produits, réutiliser les chutes de tissus pour ne pas qu’elles finissent à la poubelle, produire peu pour limiter son impact, avec des teintures naturelles… Hélène Duval a certes pris son temps, mais elle avait quand même quelques années d’avance. 

J’ai une responsabilité lorsque je produis, lorsque je développe mes studios, j’ai une responsabilité environnementale. Je suis maman de trois enfants, je n’ai pas envie qu’ils se baignent dans des mers remplies de déchets, je n’ai pas envie que leur peau soit brûlée par des vêtements toxiques. 

 

 

Il n’y a pas de dogmatisme dans l’écologie, c’est une prise de conscience personnelle. Et chacun.e, à son niveau, peut être dans la prise de conscience et se demander ce qu’il/elle peut faire pour laisser un monde meilleur.

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.