Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

PODCAST

Nos vêtements polluent les océans: pourquoi et comment l’empêcher ?

©Romy Hentinger

Chaque mercredi, dans "Nouveau Modèle", Chloé Cohen donne la parole à des femmes qui s’engagent pour une mode plus responsable. Parce qu’elles connaissent les impacts négatifs de la mode sur nos vies et sur l’environnement, ces femmes ont choisi une production humaine, transparente et moins polluante pour notre planète. À travers leurs valeurs, leur parcours, leurs projets, la journaliste dresse le portrait de ces femmes engagées.   

Romy Hentinger est responsable projet plaidoyer et coopération internationale à la Fondation Tara Océan, et elle s’intéresse à l’impact de l’industrie textile sur les océans. Pourquoi nos vêtements en polyester, en acrylique, ou encore en élasthanne (fibres synthétiques dérivées du pétrole et donc du plastique) polluent les fleuves et océans ? Vous ne le savez peut-être pas, mais les principaux responsables sont les microplastiques.

Derrière ce mot barbare se cache une réalité plutôt simple : lors du lavage de vos vêtements, des fibres se détachent à cause des frottements. Des fibres trop petites pour être filtrées, qui se retrouvent donc dans les eaux usées, et continuent leur voyage jusqu’aux fleuves pour terminer dans les océans.

Tout le monde a en tête les images de tortues étouffées par des sacs en plastique, par les pailles mais ça c’est la partie émergée de l’iceberg. La partie immergée ce sont les microplastiques. Dans l’industrie textile, les fibres sont responsables d’une partie de la pollution aux microplastiques dans les océans, mais il y a aussi le packaging, il y a un vrai sujet sur les emballages, est-ce qu’on a besoin que chaque t-shirt soit dans une poche en plastique ? 

Ces microplastiques représenteraient entre 15 % et près du tiers des 9,5 millions de tonnes de plastiques déversées chaque année en mer. Romy revient sur cette pollution et nous donne quelques solutions pour l’empêcher. 

 

Si vous aussi vous souhaitez monter à bord de Tara, les équipes vous donnent rendez-vous du 29 février au 13 avril 2020 sur les Quais de Seine, rive gauche, pont Alexandre III à Paris. L’occasion de découvrir la goélette et les missions scientifiques de Tara. 

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.