Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

PODCAST

Virginie Ducatillon : l’upcycling du cuir pour éviter le gaspillage

Virginie Ducatillon, créatrice d'"Adapta".
©Solenne Javovsky pour Le Prescripteur

Dans "Nouveau Modèle", Chloé Cohen donne la parole à des femmes qui s’engagent pour une mode plus responsable. Parce qu’elles connaissent les impacts négatifs de la mode sur nos vies et sur l’environnement, ces femmes ont choisi une production humaine, transparente et moins polluante pour notre planète. À travers leurs valeurs, leur parcours, leurs projets, la journaliste dresse le portrait de ces femmes engagées. 

Parler de cuir dans la mode responsable n’est jamais évident : traçabilité, conditions d’élevage, d’abattage… sont autant de questions sans réponse. Pourtant, le cuir est une matière durable. La filière regorge de savoirs-faire et beaucoup s’engagent pour améliorer ce qui peut l’être. Comme, par exemple, avec la revalorisation des stocks dormants. On ne le dira jamais assez, l’industrie textile (comme beaucoup d’autres) gaspille énormément de ressources et de matières. Alors quand Virginie Ducatillon a réalisé qu’une partie non-négligeable de la production de cuir dormait chez les fournisseurs, elle a voulu agir, convaincue que toutes les actions individuelles peuvent changer le monde.

La traçabilité du cuir jusqu’à l’élevage est compliquée, mais le Centre Technique du Cuir est en train de mettre au point une technique au laser pour identifier la bête depuis l’élevage et de pouvoir suivre ce marquage jusqu’au bout.

Elle a donc créé Adapta pour permettre aux marques d’utiliser l’existant au lieu de produire toujours plus de matière. Une façon intelligente de ne pas polluer et de ne pas gaspiller. 

Le but c’est l’éco-conception, c’est de faire en sorte que tout ce qui est produit soit utilisé pour éviter le gâchis.

Ce n’est pas parce qu’à titre individuel on n’a pas le plus gros impact sur l’environnement, qu’on ne doit rien faire. La somme de plusieurs initiatives peut amener à changer les choses. On doit avoir une approche positive, car si on est négatif, on est dans l’angoisse, on ne fait plus rien. 

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.