Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Dijon, Nantes, Brest...les frigos solidaires gagnent du terrain

Une centaine de frigos solidaires sont aujourd'hui répartis sur le territoire.
© DR

A l’heure de la lutte contre le gaspillage, des initiatives essaiment peu à peu aux quatre coins du territoire, à l’image des “Frigos solidaires”. Cette association met à disposition des réfrigérateurs en libre-service installés devant des commerces, des restaurants, des épiceries bio et même des lycées. Retour sur ce concept né il y a quatre ans à Paris, et qui a conquis depuis d'autres villes.

En France, 10 millions de tonnes de nourriture encore consommable sont jetées chaque année, note le ministère de la Transition écologique. Pour faire face à ce fléau, des initiatives anti-gaspillage se multiplient. Parmi celles-ci, on retrouve “Les Frigos solidaires”, une association qui permet de diminuer le gaspillage alimentaire tout en venant en aide aux plus démunis (étudiants, SDF...).  

Le principe est simple : les commerçants déposent leurs invendus dans un réfrigérateur dressé devant leur établissement. Les habitants peuvent également donner les denrées dont ils ne veulent plus. Certaines règles sont à respecter. Il est déconseillé de laisser de la viande ou du poisson, des plats cuisinés maison, de l’alcool. En revanche, il est possible de laisser des produits secs, des végétaux, des produits présentant une DLC ou une DLUO.  

Une fois ses aliments déposés, il faut ensuite remplir le cahier mis à disposition en indiquant ses nom, prénom et la date de dépôt. Celles et ceux qui le souhaitent peuvent ensuite se servir librement.  

Une centaine de “Frigos solidaires” en France 

L’idée de ce concept est née dans la tête de Dounia Mebtoul après un voyage à Londres en 2011 où elle découvre les “communities fridges” (frigos communautaires). A son retour en France, elle crée avec sa mère un restaurant associatif dans le 18ème arrondissement, La Cantine, et lance en 2017 le “premier frigo solidaire de France”.  

Depuis sa solution a fait des petits. Il existe aujourd’hui 100 frigos répartis aux quatre coins de l’Hexagone. “On les trouve devant des restaurants, des commerces, des associations. Certains ont été installés dans des collèges et lycées, et sont principalement alimentés par les parents d’élèves et les autres commerçants”, témoigne Dounia Mebtoul. 

Les frigos suscitent également la curiosité de certaines mairies. "Les municipalités souhaitent mettre en place une initiative locale qui a de l’impact”, relève la présidente de l’association.  

D'après les chiffres donnés par celle-ci, 1 800 personnes se servent chaque jour dans ces réfrigérateurs en libre-service. Ce sont également 280 kg d’anti-gaspi par jour, et 700 kg de CO2 économisés par jour. 

 

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.