Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

DOSSIER PARTENAIRE

Déménagement durable : comment faire le grand tri dans ses affaires ?

Pour les vêtements, pensez au don !
©evrymmnt/Shutterstock

[DOSSIER Déménagement écolo] La décision est prise, vous avez choisi votre nouveau lieu de vie. C'est aussi l’heure du bilan : que faire de cet énorme sac rempli de médicaments accumulés au fil des années, de ces vêtements qui dorment dans vos placards, de ces papiers qui remplissent vos tiroirs, et de tous ces objets dont vous ne voulez plus ?

Déménager n’est pas de tout repos, nul besoin de le rappeler. Si le fait d’emménager dans un nouveau lieu à décorer de A à Z peut sembler excitant, les quelques semaines et jours précédant le jour J risquent d’être bien remplis, surtout si vous n’avez pas fait le tri chez vous au fil des années, faute de temps ou de courage. Et puis, il y a tous ces objets/meubles que vous ne souhaitez pas voir entrer dans votre nouveau chez vous, car ils n’y auront tout simplement plus leur place. Petit tutoriel utile. 

-Petit et gros électroménager

Four, micro-ondes, lave-vaisselle… Si vous emménagez dans un logement avec une cuisine équipée et que vos anciens appareils sont encore en état de marche, direction une structure de réemploi (renseignez-vous auprès de votre mairie pour trouver la recyclerie ou la ressourcerie la plus proche). Sinon, vous pouvez aussi bien sûr le revendre : youzd.fr, leboncoin.fr, easycash.fr, priceminister.fr, troc.com... Ou le donner à un proche qui en a besoin. Et sinon, c’est parti pour la déchèterie où il suivra la filière des Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques.

Pour aller plus loin

Direction le guide pour déménager l’esprit léger de l’Agence de la Transition Écologique (ADEME), par ici. Pensez aussi à faire un tour sur longuevieauxobjets.gouv.fr qui permet de trouver les adresses de toutes les structures et associations autour de chez soi pour donner ou vendre vos objets. Et pour déménager sans stress, c'est par ici !

-Vêtements/Linge de maison

Des vêtements que vous n’avez pas portés de toute l’année et que vous ne reporterez plus, des rideaux qui ne conviendront pas à votre futur intérieur... S’ils sont encore en bon état, pensez au don (Emmaüs, La Croix Rouge...), ou à la revente (, direction par exemple l’application de vide-dressing écoresponsable et locale Swap-Chic, 100 % gratuite et qui fonctionne sans commission). En dernier recours, vous pouvez les déposer dans un point de collecte, propres et secs, dans un sac fermé (trouvez un conteneur Le Relais près de chez vous par ici).

-Produits de soin

Crèmes hydratantes ou lotions pour le visage périmées, flacons de shampoing ou de gel douche, blush qui traîne dans votre salle de bains depuis beaucoup trop longtemps...  L'emballage doit être trié : dans le bac réservé au verre pour un flacon ou une bouteille en verre, dans le conteneur des emballages recyclables pour un emballage en plastique, en carton ou en métal. Le contenu, s’il est périmé, doit aller aux ordures ménagères.

-Meubles

Une commode, une bibliothèque, une table de chevet qui ne seront plus assortis à votre nouvel intérieur... Si votre meuble est encore en bon état, pensez au don ou à la revente (ebay.fr, leboncoin.fr...), ou remettez-le à une structure de réemploi. Avant de vous en débarrasser, avez-vous pensé à l’upcycling ? Et s’il suffisait de changer ses poignées (avec des poignées d’occasion) ou de lui redonner un coup de peinture (éco-labellisée) ? Peut-être se fondra-t-il ainsi beaucoup plus facilement dans votre nouvel intérieur. Si vous estimez que votre meuble n’est plus utilisable, direction la déchèterie ou les encombrants. N’oubliez pas aussi que vous pouvez éventuellement le faire reprendre à la livraison d’un meuble neuf.

Pour lire l'intégralité de notre dossier : Kit de survie pour un déménagement écolo

-Objets de déco

Vase, cadre, statuette... Idem, vous ne les imaginez pas dans votre nouvel intérieur et souhaitez désencombrer votre décoration. Idem, pensez au don, à la revente, et, s’ils ont en mauvais état, à la déchèterie, mais ne les jetez surtout pas aux ordures ménagères !

Quant aux restes de peinture, solvants, colles... Ils sont restés entassés à la cave depuis vos derniers travaux. Que faire de ces produits ? Ils contiennent le plus souvent des substances chimiques pouvant être à l’origine de brûlures, d’explosions, d’irritations… Ils peuvent s’avérer toxiques pour l’Homme mais aussi l’environnement en contaminant l’eau et en polluant l’air notamment. Jetés comme de simples ordures ménagères, ils risquent de fragiliser les filières de traitement des déchets, sans compter qu’ils peuvent créer des risques pour les personnes en charge de leur manipulation. Nombre de ces déchets dangereux doivent être amenés à la déchèterie dans leur contenant d’origine.

-Médicaments

Un grand sac plein de médicaments encombre votre salle de bains... Tout d’abord, mettez de côté et gardez les médicaments sans ordonnance comme le paracétamol et certains anti-douleurs, s’ils ne sont pas périmés. Pour les autres médicaments, périmés ou non, ramenez-les à la pharmacie et ne les jetez surtout pas à la poubelle ! L’association Cyclamed a pour mission de collecter ces médicaments rapportés et de les valoriser. A noter que les plaquettes de médicaments vides se jettent dans la poubelle des ordures ménagères. Les emballages en carton doivent être quant à eux mis au recyclage.

Le saviez-vous ?

2,5 tonnes d’objets sont accumulées chez nous en moyenne (équipements, meubles, électroménager), ce qui a nécessité 45 tonnes de matières premières pour les fabriquer.

Source : Insee

-Jouets

Voiture télécommandée, jeu de société, poupée... Vos enfants ne les utilisent plus, ils ne vous suivront donc pas dans votre déménagement. Pas de doute, c’est le don ou la revente qui les attend. Et la déchèterie si le jouet/jeu en question n’est plus du tout en bon état.

-Livres / CD / DVD

Vous en avez trop, vous aimeriez en faire profiter d’autres... Pensez à la revente, pour ceux qui sont en très bon état : certains libraires peuvent les reprendre. Avec Momox, par exemple, on obtient une estimation du prix d’un livre en scannant son code-barres et on se charge de l’expédition (idem pour les CD, DVD, jeux vidéos). Quant à Bebertweb, le site propose les services d’un bouquiniste, qui se rend à domicile pour l’estimation et le rachat (idem pour les CD, DVD et petits jouets d’occasion). Il existe aussi des solutions pour vendre vos livres, CD, DVD dans des magasins spécialisés.

Des emballages durables

Côté emballages aussi, l’éco-responsabilité est de mise. Récupérez chez vous tout ce qui peut faire office de contenant : des caisses, des valises, des sacs, même des tiroirs... Plutôt que d’acheter des cartons neufs, vous pouvez en récupérer dans des magasins autour de chez vous (n’hésitez pas à demander aux commerçants !), ou en acheter mais d’occasion, par exemple sur cartonplein.org.  Quid des affaires fragiles ? Pensez aux draps et aux serviettes de bain ! L’ADEME suggère aussi de ne pas se débarrasser des éventuels cartons achetés mais plutôt de les réutiliser pour protéger les sols en cas de travaux, ou pour stocker des affaires. Direction la déchèterie sinon, pour les plus gros cartons. Pensez sinon à louer des bacs, en ligne ou auprès de déménageurs. Ils seront ensuite récupérés, et évitent le recours à l’adhésif. À savoir que selon l’INSEE, nous utilisons en moyenne 60 cartons pour un déménagement.

©ADEME

 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Se mettre (vraiment) au zéro déchet : mode d’emploi ». 

Au sommaire :  tout pour comprendre ce que contiennent réellement nos poubelles et comment les réduire.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs