Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idée Pratique

Anti-gaspi : que faire avec du lait périmé ?

©S_Photo/Shutterstock

Quatre Français sur dix admettent jeter du lait au moins une fois par mois. Même périmé, cet aliment possède pourtant des usages insoupçonnés. ID vous livre quelques astuces. 

Qu’il soit utilisé en cuisine ou comme aliment de base du petit-déjeuner, le lait occupe une place de choix dans de nombreux foyers. En 2020, une étude du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire révélait qu’en moyenne, un Français consommait 53 kg de lait par an.

S’il est donc apprécié, le lait n’en demeure pas moins très gaspillé, puisque 40 % des Français reconnaissent en jeter au moins une fois par mois, d'après un rapport de YouGov pour Too Good To Go. Néanmoins, même lorsqu'il est périmé, cet aliment peut avoir bien des utilités au quotidien. Découvrez trois d'entre elles.

Faire briller l'argenterie 

À l’instar des cendres, de la pomme de terre, du bicarbonate de soude ou de la bière, le lait périmé constitue également une méthode efficace pour astiquer son argenterie. Pour ce faire, mélangez une cuillère à soupe de vinaigre avec votre lait dans une bassine, puis plongez-y vos objets en argent. Laissez agir une trentaine de minutes, puis rincez-les avec de l’eau chaude et savonneuse. Notez également que cette technique peut s’appliquer avec des poêles et des ustensiles en inox. 

Entretenir le cuir

Qu’il s’agisse d’un canapé, de chaussures, d’un sac à main ou encore d’une ceinture, le cuir nécessite de l’hydratation. Pour l’entretenir, le lait périmé s’impose comme un candidat idéal, puisqu’il permettra de nettoyer, de nourrir et d’assouplir le matériau. Comment procéder ? Imprégnez un chiffon de votre lait périmé puis frottez doucement la surface à traiter en faisant des mouvements circulaires.

Arroser ses plantes

Naturellement riche en micro-organismes, protéines, et vitamines, le lait, même périmé, est l’un des meilleurs alliés de vos plantes. Freinant l’apparition des moisissures et bactéries grâce à ses enzymes, il lutte également contre le manque de calciums des végétaux, combat les pucerons et régule le PH de la terre. Pour la recette, mélangez une quantité équivalente d’eau et de lait dans un récipient, puis vaporisez les feuilles ou arrosez la terre. Attention toutefois, cette méthode est un complément à l’arrosage, elle doit être utilisée avec modération.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.