Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Social

Les sites de rencontres écolos sont-ils vraiment différents ?

GreenLovers, Amours-bio et Veggly sont des applications de rencontre écolos.
©2023852/Pixabay

Trouver l’amour ou faire des rencontres sur des sites écolo, c’est le choix d’Emmanuelle, 57 ans, enseignante à Monaco qui a testé "Amours-bio" et "GreenLovers". Elle explique ce qui lui a plu et déplu sur ces applications.

Amours-bio, GreenLovers ou Veggly…les applications de rencontres écolos fleurissent. Emmanuelle, 57 ans, enseignante à Monaco en a testé deux. Elle raconte les bonnes et les mauvaises rencontres, mais aussi pourquoi elle a choisi des plateformes alternatives. Entretien.

Avant de vous inscrire sur des sites de rencontre écolo, avez-vous essayé les sites plus conventionnels ?

J'ai essayé Meetic, Tinder, AdopteUnMec et Badoo. C’était un désastre. J’ai eu des conversations absolument lunaires qui tournaient toutes autour du sexe de manière très directe. On m’envoyait par exemple : “Bonjour, comment vas-tu ? Es-tu pour la sodomie ?” Je suis un peu old school à cause de mon âge. Mais, je m’attendais plutôt à avoir une conversation de quelques jours puis à partager un repas ou à aller boire un verre pour voir si le courant passait. 

Comment vous est venu l’idée d’aller sur d’autres types de sites de rencontres ?

Je ne savais même pas que ces sites écolos existaient. Une amie m’a conseillée Amours-bio il y a deux ans car elle avait trouvé un partenaire sur ce site. Mon mode de vie écologique ne plaît pas à tout le monde et j’ai besoin d’avoir des discussions poussées intellectuellement sur ces sujets. Ces applications sont plus en accord avec ma façon de voir la vie. Pour discuter, le site passe par les emails ce qui permet de prendre plus de temps pour développer son discours.

Mais, même sur Amours-bio, les choses ont parfois mal tourné. J’ai aussi essayé GreenLovers"

Avez-vous échangé avec des gens qui faisaient de l’écologie un sujet de conversation ?

Sur Amours-bio, j’ai rencontré un géologue qui était très au fait de l'appauvrissement des sols par exemple. Nous avons eu des conversations fournies qui tournaient autour de l’écologie.

Aviez-vous un critère écolo ?

De mon côté, c’est un critère important. Mais je ne suis pas sûre que ça soit le cas pour tout le monde sur ces sites. Sur Amours-bio, j’ai croisé des gens de ma région que j’avais déjà rencontrés sur d’autres sites. 

Êtes-vous déçue de votre expérience sur ces sites ?

Hormis une expérience, je suis plutôt déçue. J'imaginais que cibler un certain type de personne avec des intérêts communs pourrait donner lieu à des rencontres plus passionnantes. Sur Amours-bio, il y a un petit malentendu. Une partie des gens inscrits sont intéressés par l’écologie mais aussi par l’ésotérisme. J’ai eu quelques demandes étranges liées à cela comme : “Est-ce que tu suis les cycles de la lune ?”, “Est-ce que tu fais du chamanisme ?”.

Est-ce que ces sites imposent tacitement un sujet de discussion, selon vous ? 

C’est plus intéressant de démarrer des conversations avec des sujets comme la randonnée ou la pollution. Ces sites orientent le débat dès le départ. Mais, certains tentent de s’éloigner de ces sujets très rapidement.

Une interview réalisée en partenariat avec France Inter. Écoutez la chronique Social Lab ici.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre nouveau guide Idées Pratiques #10 : Vacances écolo, mode d'emploi

 Au sommaire : état des lieux de l'impact du tourisme sur l'environnement, conseils et bons plans pour allier plaisir et écologie ... 68 pages de solutions pour préparer vos vacances en mode écolo.

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs