Le chiffre

Une enveloppe de 340 millions d'euros pour le 4e plan autisme

Christophe Ena/POOL/AFP

Le gouvernement doit dévoiler vendredi le 4e plan autisme, qui devrait être doté d'une enveloppe largement supérieure à celle du plan précédent.

Alors que le premier ministre, Edouard Philippe, doit dévoiler vendredi 6 avril les détails du 4ème plan autisme, qui couvrira la période 2018-2022, les grandes lignes du projet sont déjà connues. Parmi elles, l'enveloppe allouée pour les cinq prochaines années, qui devrait s'élever à plus de 340 millions d'euros, selon l'AFP, soit un montant bien supérieur aux 205 millions d'euros dont était doté le plan précédent (2013-2017).

Une progression qui doit notamment permettre de corriger le sérieux retard de l'Hexagone sur ses voisins européens, rappelle France Info, à l'heure où "80 % des enfants n'ont pas accès à une scolarisation ordinaire" et que "0.5 % des autistes travaillent en milieu ordinaire", alors que le pays compte 700 000 personnes atteintes. Une situation qui lui a valu un blâme de l'ONU en 2016.

Cette enveloppe sera destinée à "renforcer la recherche, prévention, diagnostic et inclusion", a indiqué Emmanuel Macron, via notamment la formation des personnels éducatifs ou l'accompagnement dans l'insertion professionnelle.