Social

Paris : au Café Joyeux, l'équipe est composée de personnes handicapées

Deux membres de l'équipe du Joyeux Café à l'occasion de l'inauguration, le 21 mars.
©PATRICK KOVARIK/AFP

Mercredi 21 mars a ouvert à Paris un nouveau café-restaurant baptisé "Joyeux, servi avec le coeur", dont la particularité est de n'employer que des personnes en situation de handicap mental.

Il y en avait déjà un à Rennes, inauguré en décembre. Il y en a maintenant un second, situé cette fois-ci en plein coeur de Paris. Mercredi 21 mars, le café-restaurant "Joyeux, servi avec le coeur" a ouvert ses portes au 22 rue Saint-Augustin dans le 2e arrondissement, occasion pour laquelle Brigitte Macron et Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat en charge des Personnes handicapées, ont fait le déplacement.

Car le lieu a une particularité, qui en fait le premier coffee-shop de ce type dans la capitale : ses 20 serveurs et cuisiniers, encadrés par trois managers, sont porteurs d'un handicap mental ou d'un trouble cognitif. L'idée ? Créer de l'emploi pour des populations qui en sont exclues, à l'heure où "le taux de chômage chez les personnes autistes est de 90 %", explique le fondateur de Joyeux, Yann Bucaille Lanrezac, à LCI. Mais aussi faire évoluer les mentalités sur le handicap. Des nouvelles enseignes pourraient d'ailleurs voir le jour à Bordeaux, Lyon ou Lille.

Les dividendes du café seront quant à eux reversés à la fondation Émeraude Solidaire, qui intervient dans le domaine de la solidarité et de l'action humanitaire (lutte contre la faim, promotion de l'éducation, soutien aux personnes exclues...).