Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

info partenaire

Qualité de l'air à la maison : attention à l'humidité dans votre salle de bain

Un excès d'humidité dans une salle de bain peut avoir des effets négatifs sur la santé
©Didecs/Shutterstock

Nous sommes de plus en plus nombreux à faire attention à la qualité de l'air dans nos logements. Et pour cause, nous y passons près de 80% de notre temps ! La salle de bains est une pièce à surveiller particulièrement car elle peut être une source d'humidité à éviter pour un air sain au quotidien. Explications.

La qualité de l'air intérieur est parfois fortement dégradée, en ville comme à la campagne. On pense souvent aux polluants chimiques comme le monoxyde de carbone ou les composés organiques volatils, mais moins aux polluants biologiques issus d'organismes vivants tels que les moisissures. La présence d'une bonne aération dans la salle de bains est donc à privilégier ( voir des extracteurs d'air pour salle de bain chez brico dépot ).

Jusqu'au début des années 2000, le sujet était largement ignoré par le grand public, mais les pratiques changent et c'est tant mieux car bien souvent et même en ville, la qualité de l'air de nos logement est pire encore que celle à l'extérieur. l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail) n'hésite d'ailleurs pas à parler "d'enjeu de santé publique majeur" quand elle évoque le sujet de la qualité de l'air intérieur. Et il est difficile de s'en rendre compte puisque, par définition, cette pollution est tout à fait invisible pour les yeux. Pour autant, chaque jour, nous pouvons potentiellement être exposés à différentes sources de pollutions qui vont avoir des conséquence à ne pas négliger pour notre santé mais aussi celle de nos enfants.

Si on s'intéresse en particulier aux pollutions d'origine biologiques, d'après l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), "les moisissures se développent principalement dans les pièces humides mal ventilées (salles de bains...), sur les murs mal isolés ou au niveau des ponts thermiques". Surveillez donc votre salle de bains, pensez à l'aérer après chaque utilisation et faites installer ou réviser régulièrement votre système d'aération. Il faut d'ailleurs reconnaitre que la présence de moisissures visibles à l'oeil nu n'est pas exceptionnel dans notre de salles de bains.

Une bonne ventilation de cette pièce pourra vous épargner certains désagréments pour votre santé comme des irritations, des maux de tête ou encore des difficultés respiratoires. De plus, pour toutes les pièces de votre logement, pensez à les aérer au moins dix minutes le matin et le soir. Vous contribuerez ainsi à améliorer sensiblement la qualité de l'air de votre logement dans lequel vous passez 80% de votre temps (et même davantage pour les plus jeunes d'entre nous ou les personnes âgées) !

Enfin, plusieurs bonnes pratiques peuvent être suivies pour un air sain chez soi. Par exemple, veillez à la présence d'un espace de 2 cm sous vos portes, cela facilitera la circulation de l'air dans votre logement. Si votre domicile a des bouches d'aération, ne les condamnez pas, au contraire laissez l'air circuler. Et puis, certaines activités du quotidien peuvent systématiquement être suivies d'une séance d'aération : une douche, du bricolage, une lessive ou encore la préparation d'un repas. De bons réflexes à adopter pour une maison enfin respirable !