Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Politique

Transition écologique : les actus de la semaine du 4 octobre

Après les orages, la grève des éboueurs, les déchets s'amoncellent à Marseille. 5 octobre 2021.
©NICOLAS TUCAT/AFP

Déchets à Marseille, accord de Paris ratifié en Turquie, coraux en déclin... Tout ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine. 

Accord de Paris ratifié en Turquie

Trois semaines avant la COP26, le Parlement turc a ratifié mercredi soir à l'unanimité l'accord de Paris sur le climat. Le Président du pays Recep Tayyip Erdogan avait annoncé cette décision fin septembre à New York et la Turquie avait signé l'accord de Paris en 2016, l'un des derniers grands Etats émetteurs de gaz à effet de serre à ratifier le texte. Manquent encore l'Iran, l'Irak, la Libye, le Yémen et l'Ethiopie. Le Président turc avait jusqu'à présent justifié son abstention en invoquant des injustices en termes de réduction des émissions selon les disparités entre les pays plus ou moins industrialisés.

Marseille face aux déchets

A Marseille, les déchets se sont amoncelés cette semaine après la grève des éboueurs et les intempéries dans la métropole qui ont accentué les dégâts. Les violents orages ont emporté les poubelles jusqu'en mer, tant que le maire de la ville Benoît Payan, en a appelé au gouvernement. Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron et publié dans La Provence, il a dénoncé "l'absence d'anticipation dans la gestion des déchets" par la Métropole, et demandé au Président "une réforme immédiate de la gouvernance locale" et la reprise par la ville de cette compétence.

Google veut inciter aux éco-gestes

Par une série de mises à jour au sein de ses services, Google entend inciter ses utilisateurs à faire des choix du quotidien plus écologiques. Le moteur de recherches proposera désormais des alternatives aux trajets les plus polluants par exemple, indiquera les émissions de CO2 des vols aériens, l'impact carbone des appareils électroniques... Selon le patron du groupe Sundar Pichai, ces fonctionnalités auront "le même impact (...) que de retirer 200 000 voitures des routes" d'ici l'année prochaine. 

Fashion week : intrusion de militants contre l'industrie de la mode

Au dernier jour de la Fashion week à Paris, une militante d'Extinction Rebellion s'est infiltrée au défilé Louis Vuitton au Louvre ce mardi. Elle a perturbé l'événement en brandissant une pancarte dénonçant la surconsommation. Derrière cette action de désobéissance civile, deux autres ONG, les Amis de la Terre et Youth For Climate, qui exigent du gouvernement d'imposer "une réduction immédiate des niveaux de production dans le secteur alors que 42 vêtements par habitant ont été commercialisés en France en 2019".

14 % de coraux disparus

Entre 2009 et 2018, 14 % des coraux ont disparu dans le monde, selon un rapport publié mardi. "Les récifs coralliens du monde entier sont soumis à un stress permanent induit par le réchauffement lié au changement climatique et par d’autres pressions locales telles que la surpêche, un développement côtier non durable et une baisse de la qualité de l’eau", détaille par communiqué le Réseau mondial de surveillance des récifs coralliens (GCRMN), auteur de l'étude. "Entre 2009 et 2018, le monde a perdu près de 14 % du corail sur ses récifs coralliens, ce qui représente près de 11 700 km2 de corail, soit une quantité plus importante que tout le corail vivant d’Australie". "Bien que les récifs couvrent moins de 1 % du plancher océanique, ils abritent au moins un quart de l’ensemble de la faune et la flore marines, tout en constituant un habitat crucial et une source de protéines (et de) médicaments", ajoute l'organisation.

L'hydrogène bas carbone dans les scénarios de l'AIE

L'hydrogène bas carbone bénéficie d'un élan inédit des Etats et des entreprises, mais il faut plus d'efforts, et plus vite, pour baisser ses coûts et permettre l'essor de cette énergie à même de verdir industrie et transports lourds, prévient lundi l'Agence internationale de l'énergie (AIE). "Les gouvernements doivent agir plus vite et de manière plus déterminée", résume ce rapport spécial. En 2019, seuls la France, le Japon et la Corée du Sud avaient un plan hydrogène. Deux ans plus tard, 17 Etats ont publié une stratégie, et plus de 20 y travaillent. Des projets pilotes sont en cours pour faire de l'acier ou de la chimie avec cette énergie (plutôt qu'avec du charbon).

Avec AFP. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratiques "365 jours pour faire sa transition Made in France"

Au sommaire : enjeux, analyses, interview, quiz, conseils et astuces... 68 pages de solutions pour passer au 100% Made in France.