Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Politique

Transition écologique : les actus de la semaine du 10 septembre

©Christian Schwier/shutterstock

Transition écologique : la France plaide l'apport du nucléaire

Vendredi dernier, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'est adressé à ses homologues de l'UE. Il a appelé à reconnaître l'apport de l'énergie nucléaire dans la lutte contre le changement climatique, mais aussi de l'inclure dans les investissements dits "durables" pour en faciliter le financement. 

La crise climatique menace les droits humains

Nouvelle alerte de l'ONU samedi dernier. Réchauffement climatique, pollution et perte de la biodiversité : cette "triple crise planétaire" constitue la principale menace au respect des droits humains à travers le monde. Sont notamment en danger "les droits à une alimentation adéquate, à l'eau, à l'éducation, au logement, à la santé, au développement et même à la vie", a précisé la Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Michelle Bachelet.

Yuka condamné pour la seconde fois face à l'industrie de la charcuterie

Lundi, le tribunal de commerce d'Aix-en-Provence a condamné l'entreprise Yuka pour "pratiques commerciales déloyales" et "trompeuses" ainsi que pour "des actes de dénigrement" à l'encontre du fabricant de charcuterie ABC Industrie. L'application, qui doit pour l'heure verser 25 000 euros de dommages et intérêts à l'industriel a annoncé faire appel de cette décision. 

"Réorienter" les soutiens alloués à l'agriculture, plaide trois agences onusiennes

D'une seule voix, les trois agences onusiennes, la FAO, le PNUD et le PNUE ont appelé mardi à réorienter les aides aux agriculteurs autour du monde, dont les effets sont trop souvent "dommageables" pour l'environnement ou la santé. L'enjeu est de "repenser ces régimes de soutien à l'agriculture afin de les rendre aptes à transformer nos systèmes agroalimentaires".

Record d'algues vertes en Bretagne cette année

D'après le Centre d'étude et de valorisation des algues (Ceva), 2021 a été une année record pour la prolifération des algues vertes en Bretagne : "+40 ou 50 % par rapport à la moyenne pluri-annuelle", disent les experts. En cause principalement, un printemps ensoleillé suivi de fortes précipitations, climat favorable à la multiplication de ces algues dont la décomposition dégage un gaz toxique. 

L'objectif de l'accord de Paris, impossible à tenir sans des mesures fortes et immédiates

Plusieurs agences de l'ONU ont publié jeudi leur rapport annuel "United in Science 2021". Le constat est sans appel : sans des mesures immédiates et radicales, le seuil limite du réchauffement fixé par l'accord de Paris à +1,5 degré sera impossible à tenir. Alors que la température moyenne globale entre 2017 et 2021 est déjà estimée entre +1,06 et +1,26 degré, le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a jugé ce "diagnostic alarmant", "montrant à quel point nous avons dévié de la trajectoire".

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratiques "365 jours pour faire sa transition Made in France"

Au sommaire : enjeux, analyses, interview, quiz, conseils et astuces... 68 pages de solutions pour passer au 100% Made in France.