Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

HUMEUR

Saviez-vous qu'il existait en France un rôle d'ambassadeur de l'environnement ?

Allain Bougrain-Dubourg, grand défenseur de la cause animale.
©XAVIER LEOTY / AFP

Les gesticulations de l'ambassadrice des pôles auront eu le mérite d'attirer l'attention sur ces horizons de la planète. Si lointaines soient elles, les calottes méritent que la diplomatie s'exprime aussi en leur faveur. Mais qui sait qu'il en va de même pour l'environnement ? 

C'est Yann Wehrling qui a été désigné pour en assurer la fonction en décembre 2018. Après s'être investi dans la vie associative en faveur de la protection de la nature, dès l'âge de 13 ans, il n'a jamais délaissé cette passion tout au long de sa carrière.

Escale chez les Verts, cheminement au MoDem, bivouac au Conseil Régional d'île de France, il a acquis une bonne expérience politique alors qu'il n'a pas la cinquantaine. Aura t-il tiré l'enseignement des péripéties vécues par Ségolène Royal ? On le souhaite. Car les jours à venir vont mettre en lumière son rôle autant que ses potentialités. En juin prochain, le Congrès Mondial de l'UICN (Union Internationale de Conservation de la Nature) accueillera plus de 10 000 participants originaires de 192 pays. Il sera suivi, en octobre, par la COP 15 sur la biodiversité à Kunming en Chine (si les traces du coronavirus se sont effacées). Autant dire que le devenir du vivant sera à l'ordre du jour dans les mois à venir.

Reste à savoir comment la France va se positionner dans le concert de vœux pieux. Profitera t-elle de ces événements pour en finir avec ses comportements inadmissibles du type chasse à la glu ou autorisation d'abattre des espèces à l'agonie qui figurent… sur la liste rouge de l'UICN ? Ou tournera-t-elle enfin la page de ces pratiques d'un autre temps ?

L'occasion est donnée à l'ambassadeur Yann Wehrling de révéler son talent de négociateur ou d’apprendre à avaler des couleuvres. En attendant, il vient d'initier une journée de mobilisation des ambassadeurs avec les scientifiques, les entreprises, les associations, les collectivités pour générer un élan en faveur de la nature.

La meilleure manière pour l'état de provoquer l'engouement serait de montrer l'exemple. Chiche !

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.