Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Partenaires

Quiz : Quel épargnant responsable êtes-vous ?

©Nattapol Stritongcom/Shutterstock

Si le niveau de risque et le rendement attendu demeurent de loin les critères les plus importants pour les Français lors de leurs choix de placements, nombre d’entre eux s’interrogent désormais sur l’impact de leur argent sur l’environnement et/ou la société. Et vous ?

On le sait, les Français sont de gros épargnants, et la crise du Covid-19 n’aura pas changé la donne. Au contraire même, selon les données de l’Insee, le taux d’épargne des ménages a atteint au deuxième trimestre 2021 21,4 % du revenu disponible brut, un chiffre certes en léger recul par rapport au début de l’année, mais encore largement au-dessus de son niveau moyen de 2019 (15 %).

Où va cet argent exactement ? Selon les statistiques de la Banque de France, les ménages ont placé au premier trimestre quelque 42 milliards d’euros, très majoritairement sur des produits de taux (29,5 milliards d’euros) et en particulier les dépôts à vue, le numéraire et les livrets d’épargne réglementée. Sur la même période, l’assurance-vie en euros a quant à elle enregistré une légère décollecte, mais demeure de loin le premier produit d’épargne en France. 

Si les placements sécurisés restent les plus plébiscités, les produits en fonds propres (actions cotées, assurance-vie en unités de compte…) ont en parallèle capté 11,9 milliards d’euros, contre 6,4 au trimestre précédent. Au total, l’encours des principaux placements financiers représente plus de 5 700 milliards d’euros en France, soit plus de deux fois le PIB du pays.

Mais à quoi doit servir cette épargne ? Selon le baromètre annuel de l’AMF sur les attitudes et opinions des épargnants à l’égard des produits financiers, c’est avant tout pour faire face à d’éventuelles dépenses imprévues et pour préparer leur retraite que les Français mettent aujourd’hui des sous de côté. À côté, l’accroissement du capital apparaît plutôt comme une préoccupation secondaire. L’enquête révèle d’ailleurs que le niveau de risque demeure le critère principal lors du choix d’un produit d’épargne ou de placement, devant le rendement attendu et la fiscalité.

Et le facteur durabilité dans tout ça ?

Toujours selon le baromètre de l’AMF, "l’engagement pour une gestion plus verte, plus durable, plus ‘responsable’" de l’argent constitue le critère principal lors d’un choix d’un placement pour 3 % des sondés, et l’un des critères principaux pour 11 % d’entre eux. 37 % estiment en outre  "qu’investir en actions permet de faire des placements responsables en intégrant les enjeux du développement durable".

Plus globalement, divers sondages montrent depuis plusieurs années l’intérêt des Français pour des produits financiers plus responsables. Une autre étude de l’AMF publiée en septembre révèle ainsi que 76 % d’entre eux estiment que l’impact des placements sur la qualité de l’environnement est un sujet important, et plus de la moitié affirment prendre en compte les enjeux du développement durable en matière d’épargne. La dernière édition de l'enquête annuelle menée par l'Ifop pour le Forum pour l'investissement responsable (FIR) et l'agence Vigeo Eiris révèle elle aussi qu’une majorité des Français (59%) déclare accorder une place importante aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements, un chiffre relativement stable ces dernières années. Chez les sondés possédant au moins un produit d’épargne, les thématiques de la pollution (76 %), des droits humains (73 %) et de l'emploi (72 %) figurent parmi les sujets prioritaires.

Malgré cette sensibilité et la notoriété croissante de l’investissement socialement responsable (37 % affirment en avoir déjà entendu parler), seuls 6 % des Français disent avoir déjà investi dans un fonds ISR, et 7 % disent ne s'être jamais vu proposer de produits ISR par leur conseiller bancaire ou financier, considérés comme les acteurs les mieux placés pour informer sur ce type de produits. Pourtant, si on leur en proposait, 24 % seraient prêts à investir une partie de leur épargne dans un fonds ISR.

En partenariat avec Sycomore AM.  

Découvrez la gamme de fonds ISR thématiques de Sycomore AM sur : https://funds.sycomore-am.com/thematiques-isr/

 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.