Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

En bref

L’encours de la dette durable atteint 2 800 milliards de dollars

© SANOOK NUK /shutterstock

Dans son nouveau rapport, le Climate Bonds Initiative révèle que l’encours du marché de la dette durable s’élève à 2 800 milliards de dollars.

Le Climate Bonds Initiative a dévoilé la onzième édition du Sustainable Debt Global State of the Market. Axé sur l’état du marché de la dette durable, le rapport se penche sur l’analyse des obligations vertes, sociales et durables, ainsi que sur celle des obligations de transition et des obligations liées à la durabilité. Selon l’étude, l’encours de la dette durable dans le monde a atteint 2 800 milliards de dollars, dans un contexte notamment lié à l’inflation post-pandémique, souligne le Climate Bonds Initiative : "Les émetteurs se sont pressés sur le marché pour émettre ou se refinancer aux faibles taux en vigueur, et le marché de la dette durable a continué à prospérer". 

Les obligations vertes ont la côte

En 2021, le volume d’émissions vertes a quant à lui franchi le seuil des 500 milliards de dollars pour la première fois pour atteindre 522,7 milliards de dollars. Une progression de 75 % par rapport à 2020 qui porte l’encours total des obligations vertes à 1 600 milliards de dollars. Si l’Europe constitue à elle seule 50 % de ces émissions, les États-Unis restent le pays le plus actif avec 81,9 milliards de dollars d’émissions. En France, les chiffres sont restés globalement stables, avec 36 milliards de dollars d’émissions en 2021, contre 37 milliards l’année précédente.

Les obligations combinant projets verts et sociaux ont progressé de 23 % en 2021, atteignant le montant record de 200,2 milliards de dollars d’émissions. A contrario, une baisse de 13 % a été observée du côté des obligations sociales, qui ont récolté 223,3 milliards de dollars en 2021. Avec 77,5 milliards de dollars, la France se classe à la première position des émetteurs d’obligations sociales. Enfin, les émissions dobligations de transition et d’obligations liées à la durabilité ont respectivement atteint 4,4 milliards de dollars et 118,8 milliards de dollars en 2021.