Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

INFO PARTENAIRE

Crédit Coopératif : une banque au service de la transition

Le Crédit Coopératif propose des produits bancaires adaptés aux personnes morales comme aux particuliers.

"Une autre banque est possible", telle est la signature du Crédit Coopératif. Depuis de nombreuses années, il s’engage à accompagner ses clients dans leurs transitions sociales et environnementales, et ce afin de leur permettre d’orienter leur argent vers des domaines qui "ont du sens". Pour y parvenir, la banque met à disposition de sa clientèle divers produits bancaires aux mécanismes solidaires. 

La banque de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS)...

Parmi sa clientèle, le Crédit Coopératif accompagne les personnes morales – et notamment de l’Economie Sociale et Solidaire - à l’instar des coopératives, des associations, des entreprises, des mutuelles, des syndicats ou encore des PME. "Les enjeux de transition de nos clients sont doubles", explique Valérie Vitton, directrice du marché des personnes morales au Crédit Coopératif. "Transition sociale, pour une société plus inclusive. Et transition environnementale, pour une société plus respectueuse de l’environnement et de l’humain. Nos clients œuvrent pour ces deux transitions en les articulant, et c’est ça que nous souhaitons accompagner au Crédit Coopératif, avec notre gamme de prêts Choisir, et notre gamme de placements."

… et des particuliers 

Les particuliers bénéficient aussi des services du Crédit Coopératif. "On a des produits tracés qui permettent à nos clients de savoir exactement ce que le Crédit Coopératif fait avec leur argent", rappelle Imad Tabet, directeur du marché des personnes physiques au Crédit Coopératif. "C’est une demande de plus en plus forte de la société française, de savoir ce que les banques font de leurs dépôts".  

En effet, d’après la troisième édition de l’Observatoire du sens de l’argent dévoilée par le Crédit Coopératif en juillet 2022, près de six Français sur dix ne savent "pas vraiment" voire "pas du tout" ce que les banques font de leur argent. En outre, 50 % d’entre eux estiment également que, même si certaines banques se préoccupent plus que d'autres de "l’intérêt collectif", elles restent néanmoins d’abord soumises à "des intérêts financiers et individuels". Or au Crédit Coopératif, le client sait non seulement comment la banque utilise son argent, mais peut également en choisir la finalité. 

En partenariat avec le Crédit Coopératif.