Environnement

A Paris, une nouvelle ferme urbaine de 1000 m2 perchée sur le toit d'un hôtel

©Rawpixel.com/Shutterstock

Il est désormais possible de louer l'une des 250 parcelles du potager urbain Peas&Love, situé sur le toit de l'hôtel Yooma à Paris. 

Les fermes urbaines continuent à pousser sur les cimes parisiennes. Mardi 1er mai, la start-up Peas & Love a inauguré son premier potager français sur le toit de l'hôtel Yooma, niché dans le XVe arrondissement de la capitale. D'une surface de 1 000 m2, ce nouveau lieu permet aux "Urban farmers" de louer l'une des 241 parcelles individuelles -de 3 m2 chacune- disponibles, moyennant un abonnement mensuel de 38 euros. 

Pour ce tarif, les parcelles sont entretenues quotidiennement "en mode de production biologique" par un "community farmer", un ingénieur agronome, et les abonnés ont accès à des ateliers, ainsi qu'à un suivi régulier via une application mobile. Selon le fondateur de Peas & Love, interrogé par Up Magazine, chaque surface cultivable devrait permettre de produire 30 kg de produits par an, représentant "un tiers de la consommation annuelle" d'un particulier.

Le concept, tout droit venu de Belgique, devrait par la suite s'étendre dans l'Hexagone et notamment à Paris, où la recette rencontre un intérêt grandissant.

Ça pousse à toute vitesse ! Il faut déjà venir récolter 👨🏻‍🌾👨🏻‍🌾

Publiée par Peas and Love sur Lundi 7 mai 2018