Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

le débrief'

Transition écologique : les actus de la semaine du 10 octobre

Conséquence des mouvements de grève au sein des entreprises pétrolières, les automobilistes français font face à une pénurie de carburant.
©PASCAL GUYOT/AFP

Pénurie de carburants, canicules menaçantes, sobriété énergétique, déclin des espèces sauvages... Voici ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine. 

Pénurie de carburants : la grève se poursuit pour les salariés des pétroliers

Un mouvement de grève pour des augmentations de salaires au sein des grandes compagnies pétrolières provoque des pénuries de carburants dans un tiers des stations-service françaises. Alors que le bras de fer entre les syndicats et les entreprises se poursuit, le gouvernement, dans l'impasse, a annoncé la réquisition de certains personnels grévistes. 

La voiture électrique, moins polluante mais sous conditions

D'après un avis de l'Ademe, paru mercredi, la voiture électrique reste moins polluante que la thermique, si toutefois celle-ci reste légère avec une batterie de "capacité raisonnable", soit moins de 60 kWh. En outre, les calculs de l'Agence considèrent que rouler en électrique, sur l'ensemble de la durée de vie du véhicule, coûte moins cher. 

Des chefs d'entreprises plaident pour une "TVA verte"

Dans les colonnes du Journal du Dimanche (JDD), une soixantaine de dirigeants d'entreprises ont appelé au moyen d'une tribune à la mise en œuvre d'un "taux de TVA réduit au produits écologiquement responsables afin de soulager le portefeuille des ménages". Une "TVA verte" en somme, considérant qu'"il n'est plus possible de soumettre aux mêmes règles fiscales les entreprises qui aggravent la crise environnementale et celles qui font tout pour y apporter des solutions". Parmi les signataires, les responsables de la Camif, Backmarket, Yuka, Vestiaire Collective....

Canicules : des régions du globe bientôt invivables

Lundi, l'ONU et la Croix-Rouge ont appelé dans un rapport conjoint à s'adapter au plus vite aux vagues de chaleur. En effet, celles-ci sous l'effet du réchauffement climatique se feront de plus en plus fréquentes, intenses et meurtrières, au point que certaines régions du monde deviendront invivables dans les prochaines décennies. Selon le rapport, les canicules constituent en effet le danger météorologique le plus meurtrier, tuant déjà des milliers d'humains chaque année. 

Une nécessaire transformation du système énergétique mondial, dit l'OMM

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a rappelé que l'approvisionnement en électricité propre doit doubler d'ici 2030, sans quoi la sécurité énergétique risque d'être menacée sous les effets du réchauffement climatique. "Le temps n'est pas de notre côté, et notre climat change sous nos yeux", a insisté le chef de l'OMM, Petteri Taalas. "Nous avons besoin d'une transformation complète du système énergétique mondial."

70 % des espèces sauvages disparues en 50 ans

D'après l'évaluation menée par le WWF, la planète a perdu près de 70 % de ses populations d'animaux sauvages depuis ces cinquante dernières années. L'association, qui réalise cette étude tous les deux ans, pointe en particulier le lien de plus en plus marqué entre la perte de la biodiversité et le réchauffement climatique. Les chiffres sont particulièrement "effrayants" en Amérique latine, région qui enregistre une perte moyenne de 94 %. Quant à l'Europe, elle a vu ses populations d'animaux sauvages diminuer d'environ 18 %. En Afrique, l'indice évalue les pertes à 66 %.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

 

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.