Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID d'ailleurs

Royaume-Uni : un bus capte le CO2 autour de lui

©Bluestar

Le 27 septembre dernier, l'opérateur de bus Go-Ahead, en partenariat avec l'entreprise Pall Aerospace, a débuté le test de son premier bus équipé d'un système de captation du dioxyde de carbone dans la ville de Southampton. 

"Nous voulons que cette expérience montre que les bus ne devraient pas simplement être considérés comme la solution au problème de l'encombrement des villes mais également une solution au problème de la qualité de l'air", a déclaré le directeur général de Go-Ahead dans un communiqué de presse. Le premier opérateur de bus du Royaume-Uni a lancé le 27 septembre dernier son premier véhicule équipé d'un mécanisme de captation du CO2

Placé sur le toit d'un Bluestar, ce système de filtrage de l'air, développé par l'entreprise Pall Aerospace, permet d'aspirer le dioxyde de carbone présent autour du véhicule. Pour son premier trajet, Go-Ahead a sélectionné le Guildhall Square dans la ville portuaire de Southampton. Ce choix n'est pas anodin puisque la ville aurait atteint un seuil critique de qualité de l'air selon une étude de l'Organisation Mondiale pour la Santé (OMS). L'entreprise anglaise estime que ce dispositif serait capable de capter les particules présentes dans l'air avec une "efficacité de 99,5 % sans aucun impact sur les voyageurs". Pourtant, elle a déjà reçu certaines critiques concernant le fait que son bus "propre" fonctionne lui-même au diesel

Si la période d'essai de trois mois s'avère être un succès, ce type de dispositif pourrait être installé sur plus de 5 000 bus Bluestar. Pour l'instant, Go-Ahead prévoit d'étendre le trajet réalisé par son bus, à partir du 11 novembre prochain.