Entreprises

Italie : une centrale recycle le CO2 présent dans l'air

©Climeworks

Le lundi 1 octobre, l'entreprise Climeworks a inauguré son nouveau site de captage du dioxyde de carbone dans la commune de Troia en Italie.

Selon le rapport du GIEC rendu public le 8 octobre, il faudrait retirer 1000 milliards de tonnes de CO2 de l'atmosphère d'ici 2100. L'une des solutions, selon l'entreprise Climeworks, pourrait être la captation de dioxyde de carbone dans l'air. La société suisse a inauguré le lundi 1er octobre une centrale dans la commune de Troia en Italie. Cette dernière récupère le CO2 présent dans l'air pour le transformer en méthane à l'aide de réacteurs modulaires de la compagnie française ATMOSTAT. Le résultat est ensuite liquéfié pour être réutilisé en tant que gaz naturel.

Le site de Troia est équipé de trois Direct Air Capture collectors (DAC) de seconde génération. Installés en juin dernier, ils permettront de capter et réutiliser un total de 150 tonnes de CO2 par an selon la firme. Un autre dispositif mis en place pourrait également permettre de produire 240 mètres cubes d'hydrogène renouvelable.

Il s'agit du troisième site de captation de dioxyde de carbone installé par l'entreprise Climeworks. Les deux autres sont respectivement situés dans la commune de Hinwill en Suisse et dans la région de Suðurland en Islande. Ces installations ont reçu le soutien du projet européen Horizon 2020.