Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

HUMEUR

Quand J. Chirac disait à A. Bougrain-Dubourg qu’il ne supportait pas la chasse…

Chaque mois, Allain-Bougrain Dubourg, président de la Ligue pour la protection des oiseaux, nous livre son humeur !
©Allain Bougrain-Dubourg DR

En apprenant sa mort, mes pensées s'envolent évidemment vers la mémoire de Jacques Chirac.    

Après l'avoir rencontré, notamment en compagnie de Brigitte Bardot alors qu'il envisageait la création d'un secrétariat d’État à la protection animale, j'avais eu le bonheur de le retrouver à l’initiative de l'ancienne ministre de l'environnement, Nelly Olin. Nous voilà tous les trois dans le bureau de sa fondation à deviser des questions environnementales. Bien qu'affaibli, il se montre attentif à la situation et veut en savoir plus. Alors que j'évoque mon vœu de créer un centre de soin pour la faune sauvage à Marly-le-Roi, dans les anciennes chasses présidentielles, il me coupe avec autorité :

- Ah, moi la chasse, je ne supporte pas ! tonitrue l'ancien Président avant d'enchaîner,

- Et lorsque je vois aux informations qu'un chasseur en a tué un autre lors d'une battue, je me dis que cela en fait un de moins !

- Monsieur le Président, vous ne pouvez pas dire une chose pareille, s'offusque Nelly Olin,

- Non seulement je le dis, mais vous pouvez le répéter à qui vous voudrez, tranche Jacques Chirac en guise de conclusion.

Délivré de son devoir de réserve, l'ancien Président apparaissait truculent et profondément attaché à la nature.

Quelques jours plus tard, il annonçait qu'il voterait pour François Hollande. À l'époque, je m'étais demandé si ses déclarations déconcertantes ne relevaient pas d'une pathologie naissante. François Hollande a laissé entendre qu'il s'agissait seulement de franchise. "La franchise, cette qualité noble et généreuse ne se trouve plus de nos jours", disait déjà Mirabeau, il y a plus de deux siècles.

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.