Les travailleurs de l'industrie peuvent être exposés à de nombreuses pollutions.
© Pexels
Environnement

Purificateur d’air : une solution pour lutter contre la pollution en milieu industriel ?

Les activités industrielles sont responsables de l’émission de nombreux polluants qui peuvent avoir un impact sur la qualité de l’air à l’extérieur comme à l’intérieur des bâtiments. Afin de réduire cette pollution, notamment pour les travailleurs, des solutions se développent, à l’image des purificateurs d’air. Zoom sur cette technologie. 

Pilier de l'économie française, l'industrie est également l’un des secteurs les plus polluants, derrière les transports et l’agriculture. En 2015, les activités industrielles représentaient 18 % des émissions nationales de gaz à effet de serre, comme le souligne le ministère de la transition écologique, dans sa stratégie nationale bas carbone publiée en 2020. Cela englobe la combustion d’énergie nécessaire à la production et les procédés industriels. 

Une pollution méconnue 

Si des objectifs sont aujourd’hui fixés pour réduire ces émissions d’ici 2030 puis 2050, la pollution intérieure liée aux activités industrielles reste moins documentée. Pourtant, les produits utilisés et le travail de matériaux, tels que le bois, le métal, le plastique, peuvent aussi générer des fumées, vapeurs, particulièrement néfastes pour l’environnement, et par conséquent la santé des travailleurs. Les engins nécessaires pour la manutention et le transport de marchandises peuvent également dégager de la poussière et des particules polluantes. 

Pour réduire cette pollution, et ainsi améliorer la qualité de l’air, l’utilisation de purificateurs d’air, qui permettent de capter et filtrer l’air pollué pour ensuite le rejeter à l’extérieur du bâtiment ou le réinjecter dans les espaces de travail, apparait comme une solution prometteuse, comme en témoignent plusieurs études. 

Améliorer la qualité de l’air 

L’une d’elles, menée par l’Université de la Bundeswehr à Munich en 2020, indique par exemple que "la concentration en aérosols peut être réduite de moitié en 6 à 15 minutes", dans une pièce de 80 m2, grâce à un purificateur d’air de type HEPA (filtre à particules aériennes à haute efficacité). 

De quoi convaincre plusieurs acteurs de se positionner sur ce marché en pleine expansion, notamment depuis l’épidémie de Covid19 où la demande pour les purificateurs d’air à augmenter. Parmi les entreprises spécialisées dans la fabrication de ces produits, OberA développe différents appareils de traitement de l’air dont le fonctionnement ne "nécessite ni tuyauterie, ni montage pour les ateliers et les espaces de stockage en milieu industriel".  

Dans son catalogue, on retrouve par exemple les systèmes ePUR qui capturent par les polluants à la source ou traitent les polluants dans l’ambiance. "Ceci est crucial lorsqu’il s’agit d’endroits où la source de pollution n’est pas fixe ou facilement accessible. Cela inclut les poussières, les aérosols, les fumées et les polluants sous formes gazeuses", précise OberA. 

Des technologies écologiques ? 

En utilisant les gradients de températures naturels dans les bâtiments pour améliorer l’efficacité énergétique, ce type d’outil se révèle peu énergivore, notamment en matière de chauffage, défend par ailleurs l'entreprise. "L’air chaud est aspiré par le haut de l’appareil, purifié, et puis réintroduit en bas, aidant à redistribuer la chaleur dans le bâtiment", appuie-t-elle. 

Les purificateurs ePUR sont également conçus de manière "écoénergétiques", avec une consommation électrique inférieure à celle d'un aspirateur domestique. "Ils peuvent réaliser jusqu’à 70 % d’économies de chauffage et 50 % d’économies sur les coûts de nettoyage grâce à la diminution des dépôts de poussière et autres polluants", détaille la société spécialisée dans les purificateurs d’air industriels. 

Autre avantage pour les industriels : ces appareils sont dotés d’un système Plug & Play qui permet "une mise en place rapide et sans surveillance spécifique". 

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.