Environnement

Procès Roundup : Monsanto condamné à payer 289 millions de dollars à un jardinier atteint d'un cancer

Le plaignant, Dewayne Johnson.
©JOSH EDELSON / POOL / AFP

La justice américaine a tranché. Le géant agrochimique Monsanto est condamné à payer 289 millions de dollars au jardinier Dewayne Johnson, malade d'un cancer lymphatique en phase terminale, pour ne pas avoir communiqué "sur la dangerosité de l'herbicide Roundup".

Monsanto devra payer 289 millions de dollars de dommages pour avoir manqué à son devoir d'information concernant la dangerosité de son herbicide Roundup, qui contient du glyphosate - une substance que l'on soupçonne d'être cancérogène. C'est ce qu'a décidé le 10 août un tribunal de San Francisco. 

"Les jurés ont déterminé que Monsanto avait agi avec "malveillance" et que son herbicide Roundup, ainsi que sa version professionnelle RangerPro, avaient 'considérablement' contribué à la maladie du plaignant, Dewayne Johnson", relate l'AFP. Ce jardinier américain de 46 ans, qui a utilisé massivement pendant plusieurs années les produits de la firme, réclamait plus de 400 millions de dollars. Il n'a pu contenir des larmes de soulagement à l'issue du procès. Condamnée à 250 millions de dollars de dommages punitifs assortis de 39,2 millions de dollars d'intérêts compensatoires, l'entreprise Monsanto,  récemment rachetée par Bayer, a annoncé son intention de faire appel de cette décision

Selon 20 Minutes, si  Dewayne Johnson est le premier à voir son cas autour du glyphosate arriver jusqu’au tribunal, c’est parce que "la loi californienne oblige la justice à organiser un procès avant le décès du plaignant".