Environnement

Procès du Roundup : Monsanto fait appel de sa condamnation

©defotoberg/Shutterstock

Monsanto a fait appel mardi 18 septembre de sa condamnation à payer 289 millions de dollars de dommages pour avoir manqué à son devoir d'information concernant la dangerosité de son herbicide Roundup, qui contient du glyphosate. 

Monsanto a fait appel de sa condamnation du 10 août dernier par un tribunal de San Francisco dans le cadre du procès Roundup, selon Reuters. Pour rappel, la firme a été condamnée à verser 289 millions de dollars - soit l'équivalent de 247 millions d'euros - à Dewayne Johnson, un jardinier qui a utilisé du Roundup et du RangerPro, un autre herbicide de la firme, pendant plusieurs années. Ces produits contiennent du glyphosate, une substance que l'on soupçonne d'être cancérogène. Dewayne Johnson est actuellement malade d'un cancer lymphatique en phase terminale. 

La firme a demandé l'annulation du verdict, la réduction de la condamnation ou la tenue d'un nouveau procès, estimant que "la décision du jury l’ayant condamnée est insuffisamment étayée par les preuves présentées par Dewayne Johnson", précise Reuters. Une audience est prévue le 10 octobre prochain.