Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Occitanie : un collectif dénonce un tourisme "climaticide", "procès d'intention" répond la Région

©thipjang/Shutterstock

Un collectif dénonce dans une lettre ouverte la volonté de la Région Occitanie de figurer dans les 10 premières destinations touristiques en Europe, un objectif "climaticide" selon les signataires, incompatible avec l'urgence écologique.

"Je regrette que les signataires n'aient pas contacté la Région et nous fassent un procès d'intention", a réagi auprès de l'AFP la présidente (PS) de la Région Carole Delga, en soulignant la priorité donnée à la protection de l'environnement dans le développement touristique régional. "Nous ne voulons pas être les têtes de gondole d'une politique climaticide", écrivent les signataires dans cette lettre adressée à Carole Delga, mais aussi notamment à la ministre de la Transition écologique et des Transports, Elisabeth Borne.

Cause de ce courroux : la volonté de la région de gagner 4 millions de nuitées marchandes en 5 ans et de placer la région Occitanie dans le top 10 des destinations touristiques européennes à l'horizon 2021. Avec la labellisation d'"endroits pittoresques" en "Grands sites Occitanie", il s'agit "en clair, de passer d'un tourisme majoritairement régional à une destination internationale conçue pour les nouvelles bourgeoisies chinoises, indiennes ou brésiliennes", s'indignent les signataires, parmi lesquels figurent des économistes ou maîtres de conférences, des chercheurs, des journalistes ou des comédiens.

"Certes", le projet de la Région "met l'accent sur le développement d'un tourisme durable, responsable, voire d'un slow tourisme", admettent-ils. "Mais "l'idée de base reste d'inciter les gens à parcourir 8 000 kilomètres en avion pour leur refiler une balade en vélo sur le canal du Midi", écrivent-ils. Réponse de la présidente de Région : "Nous voulons un développement raisonné et pas une surfréquentation" touristique et "les Grands sites d'Occitanie concilient l'environnement et le fait qu'il y ait des touristes mieux répartis sur le territoire et sur toute l'année".

Le tourisme représente plus de 100 000 emplois et 10 % du PIB de la région Occitanie. Selon la Chambre de commerce et d'industrie, l'Occitanie, qui compte huit sites classés au patrimoine mondial par l'Unesco, est la première région de France pour l'accueil des touristes français et la quatrième pour les touristes étrangers.

Avec AFP 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire : tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs