ID d'ailleurs

Mexique : des murs végétaux pour dépolluer la capitale

©Via Verde Youtube/Reuters

La ville de Mexico installe des "murs végétaux" le long de certaines parcelles d'autoroute, dans le but de dépolluer la ville. 

Depuis 2016, le projet "Via Verde" (voie verte en français) redécore les murs qui jalonnent l'une des autoroutes les plus fréquentées de Mexico. La ville est en train de végétaliser les pylônes et terre-pleins centraux le long des voies. L'objectif est de faire reculer la pollution de l'air dans la capitale. 

Des filtres de pollution

Ces "murs végétaux" sont composés de plantes qui filtrent les particules fines et produisent de l'oxygène. Pour recouvrir le bitume, les graines sont cultivées dans une grande toile en tissu fabriquée à base de bouteilles en plastique recyclé, qui est ensuite fixée sur le mur. D'après l'architecte en charge du projet, Fernando Ortiz Monasterio, "sa densité spécifique permet aux racines des plantes de s'entrelacer dans la toile", précise-t-il à Brut. De plus, le système d'irrigation de ces murs végétaux est automatique et fonctionne à l'eau de pluie. 

À terme, l'objectif de Via Verde est de végétaliser plus de 60 000 mètres carrés, et d'habiller 1000 pylônes de verdure. Un enjeu de taille pour la capitale, dans ce pays où la pollution est particulièrement importante : chaque année, les autorités estiment à 22 000 le nombre de décès liés à la mauvaise qualité de l'air