ID D'AILLEURS

L'Islande érige un mémorial en hommage à son premier glacier disparu

Ériger un monument en hommage à un glacier disparu : c'est une première dans le monde.
©Jan Miko/Shutterstock

Okjökull, en Islande, est le premier glacier à avoir été victime du réchauffement climatique. Le pays a décidé de lui rendre hommage en érigeant un mémorial à son nom, histoire de marquer les esprits. 

Ci-gît Okjökull. Dans l'ouest de l'Islande, ce glacier vieux de 700 ans nous a quittés, subissant les effets du réchauffement climatique. Alors que celui-ci s'étendait sur 16 km2 pendant plus d'un siècle, il a d'abord perdu son statut de glacier en 2014, puis quasiment disparu.

À l'occasion d'une commémoration organisée le 18 août, l'Islande a installé une plaque en bronze sur laquelle il est inscrit, en anglais et en islandais, à l'attention de nos descendants : "Tous nos glaciers devraient connaître le même sort durant les 200 prochaines années. Ce monument atteste que nous savons ce qui se passe et ce qui doit être fait. Vous seuls savez si nous l’avons fait." 

"J'espère que cette cérémonie sera une source d'inspiration non seulement pour nous ici en Islande, mais également pour le reste du monde car ce que nous voyons ici n'est qu'un visage de la crise climatique": voici ce qu'a précisé la première ministre islandaise Katrín Jakobsdóttir lors de cet hommage auprès de l'AFP, qui rappelle que selon une récente étude de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), près de la moitié des sites du Patrimoine mondial pourraient perdre leurs glaciers d’ici 2100 au rythme actuel des émissions de gaz à effet de serre. 

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.