Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

La justice annule l'arrêté anti-pesticides du maire de Langouët

La justice a annulé l'arrêté anti-pesticides dans la commune de Langouët.
©Capture d'écran Twitter/ASPelletier

Le tribunal administratif de Rennes a annulé l'arrêté anti-pesticides du maire de Langouët, Daniel Cueff, a-t-on appris ce 25 octobre. 

La justice a tranché. Ce 25 octobre, l'arrêté anti-pesticides du très médiatique maire de Langouët, Daniel Cueff, a été annulé par le tribunal administratif de Rennes. Celui-ci a retenu le motif "qu'un maire n'a pas le pouvoir de prendre un arrêté en matière de réglementation des pesticides. L'argumentation de la juridiction ne va pas plus loin puisqu'elle s'arrête à la compétence du maire", a fait savoir l'avocat du prévenu Me Arnaud Delomel auprès de l'AFP

Le 27 août dernier, le tribunal avait suspendu l'arrêté pris dans la commune au mois de mai, comme de nombreuses autres villes françaises. Ces arrêtés pris par les "maires courage", comme ils sont appelés au sein du collectif éponyme, est le symbole de la lutte contre l'épandage des pesticides dans l'agriculture en France. Ces textes dénoncent selon eux l'inaction étatique dans la "sortie des pesticides". À la sortie de sa dernière audience le 14 octobre, Daniel Cueff avait été applaudi par la foule : "N'applaudissez pas trop, c'est pas gagné. Mais c'est pas perdu non plus", avait-il fait savoir.

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.