ID D'AILLEURS

Un ticket d'entrée à Venise pour limiter le tourisme de masse et préserver la ville

©Gimas/Shutterstock

À compter de l'été prochain, la ville de Venise en Italie doit mettre en place un système de ticket d'entrée imposé aux touristes afin de contribuer à la préservation de son centre historique. 

Selon l'AFP, Venise devrait instaurer dès l'été prochain un système visant à limiter l'impact du tourisme de masse, et notamment celui provenant des bateaux de croisière. Un ticket d'entrée devrait ainsi être imposé aux touristes - y compris ceux de passage uniquement pour la journée - en plus des taxes de séjour habituelles. Celui-ci devrait coûter selon les saisons de 2, 5 à 10 euros. 

Cette taxe pourrait rapporter jusqu'à 50 millions d'euros par an à la ville. Les touristes s'en acquitteront par exemple dans le prix de leur billet d'avion, de transport maritime ou de transport terrestre. Elle servira à "financer les coûts de propreté de la ville, envahie par des millions de touristes", précise le quotidien La Repubblica, qui ajoute que "si les données officielles des enregistrements hôteliers parlent de 10,5 millions de touristes en 2017 à Venise, il est difficile d'estimer le nombre total de visiteurs chaque année, en ajoutant les journaliers". L'AFP précise que ce type de taxe, surnommée "taxe de débarquement", existe déjà dans les îles éoliennes ou de Lampedusa, en Sicile.