ID d'ailleurs

Grèce : Santorin s'engage à protéger les ânes de la surexploitation touristique

île de Santorin, Grèce
©Svetlana Ryajentseva/Shutterstock

L'île grecque de Santorin va désormais mettre en œuvre des mesures pour protéger les ânes de la surexploitation touristique et de la maltraitance. 

La municipalité de l'île de Santorin en Grèce a annoncé le 28 juillet l'entrée en vigueur de nouvelles mesures visant à mettre fin à la surexploitation des ânes à touristes, rapporte l'AFP. Grande attraction de cette île des Cyclades, les ânes transportent les touristes du port à Thera, la ville historique située à plusieurs centaines de mètres d'altitude

Après avoir réuni âniers et associations de protection des animaux lors d'une concertation sociale, la mairie de la ville a obtenu un accord sur une série de mesures. Les horaires et les charges supportées par les bêtes seront encadrés, et les ânes seront "mieux abreuvés" et "gardés à l'ombre" pendant leurs pauses. Les maltraitances et coups sur les animaux quant à eux ne seront plus tolérés.

Cette intervention de la municipalité fait suite à la manifestation de militants pour la protection animale, le 27 juillet, lancée par trois associations grecques de défense des équidés et le groupe d'activistes "Dreamdancers". Ces manifestants réagissaient à une vidéo circulant sur les réseaux sociaux montrant un ânier frapper son animal.