Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Grand Paris : circulation des véhicules Crit'Air 4 et plus limitée dès le 1er juin 2021

©TK Kurikawa/Shutterstock

La limitation de circulation des véhicules avec des vignettes Crit'Air 4 (voitures diesel de 15 ans et plus), dans la zone à faible émission du Grand Paris, a été repoussée de six mois, au 1er juin 2021, selon un vote mardi du Conseil de cette métropole.

C'est un "dossier stratégique de santé publique qui vise à améliorer la qualité de l'air", a souligné au cours d'un Conseil le président de la Métropole du Grand Paris, Patrick Ollier, qui avait porté la création de la ZFE-m (Zone à faible émission-mobilités) en novembre 2018.

Nous avions pour ambition de passer en critères 5, 4 et non classés au 1er janvier 2021, mais pour des raisons qui tiennent notamment à la pandémie, nous avons jugé utile de reculer le délai au mois de juin", a concédé le socialiste Daniel Guiraud, premier vice-président de Paris Métropole.

La Zone à Faible Emission-mobilité, renommée ZFE-m, est "un territoire dans lequel est instaurée une interdiction d'accès, sur des plages horaires déterminées, pour certaines catégories de véhicules polluants qui ne répondent pas aux normes d'émission, et, qui ont impact nocif sur la santé des résidents de l'ensemble du territoire", a rappelé Daniel Guiraud.

Ainsi, dès le 1er juin 2021, les véhicules particuliers classés Crit'Air 4, 5 et non classés ne pourront circuler, la semaine de 8h à 20h, dans un large périmètre situé à l'intérieur de l'A86, qui forme une boucle autour de Paris. Concrètement, il s'agit des véhicules diesel Euro 1, 2 ou 3, immatriculés avant le 31/12/2005 et véhicules essences immatriculés avant le 31/12/96.

Interdiction étendue dès juillet 2022

Cette interdiction sera étendue progressivement, comme prévu, aux autres vignettes : dès juillet 2022, s'ajouteront les véhicules classés Crit'Air 3, et en janvier 2024, les Crit'Air 2, avant d'atteindre l'objectif de 100% de véhicules propres en circulation en 2030.

Actuellement, 57 communes de la Métropole sont engagées dans la ZFE-m sur les 79 incluses dans le périmètre à l'intérieur de l'autoroute A86. Un nombre qui devrait augmenter dans les semaines et mois à venir, conformément à un décret publié mi-septembre qui rend obligatoire l'instauration d'une ZFE-m dans le périmètre délimité par l'A86, A86 exclue.

La pollution de l'air est responsable de 48 000 décès prématurés en France

La pollution de l'air est responsable de 48 000 décès prématurés en France chaque année. Elle augmenterait la mortalité liée au Covid-19. Le trafic routier est responsable "d'environ 60 % des émissions d'oxydes d'azote et de 30% des émissions directes de particules fines", rappelait récemment le ministère de la Transition écologique.

Sur le territoire de la Métropole, 6 600 décès prématurés pourraient ainsi être évités, selon l'agence Santé publique France, rapporte la MGP.

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « L’écologie à la maison » sur notre boutique en ligne !

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour une vie quotidienne placée sous le signe de l’écologie dans toutes les pièces de la maison !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs