Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Gestion des forêts françaises : des ONG demandent au gouvernement d'aller plus loin

©Akugasahagy/Shutterstock

Dans une tribune publiée dans "Sciences et Avenir" le 15 novembre, plusieurs ONG demandent au gouvernement de "mieux gérer les forêts" en allant plus loin que ce que propose la Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI). 

Le 14 novembre 2018, le gouvernement français publiait sa Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI). Celle-ci compte notamment mettre fin à la déforestation causée par l'importation de produits non durables d'ici 2030. "Cette avancée ne va pas assez loin car elle n'est pas contraignante et il y a urgence à mettre fin à la déforestation importée bien avant 2030, et à la réduire de moitié d'ici 2020 !", déplorent plusieurs ONG dont Envol Vert, France Nature Environnement et Notre Affaire à tous dans une tribune publiée le 15 novembre dans Sciences et Avenir.

Elles rappellent au passage que l'empreinte forêt moyenne d'un Français est de 352 m² (on peut d'ailleurs calculer sa propre empreinte forêt sur le quiz d'Envol vert à cette adresse), et qu'il est de "notre responsabilité" de "réduire cette empreinte au plus vite". "Cependant, pouvons-nous arriver à Zéro Empreinte Forêt par nos simples choix de consommation ? Allons-nous stopper la déforestation en arrêtant seulement de manger du poulet alimenté au soja ? La réponse est non, nous allons la réduire mais sans des décisions fortes des gouvernements et entreprises, c'est impossible !", estiment-elles.

Sur le site de WWF, Pascal Canfin, directeur général, salue pour sa part la stratégie "la plus complète au monde sur cet enjeu", ajoutant toutefois attendre la concrétisation de cette ambition "par un plan d’action et des moyens financiers à la hauteur".